Travail - Insertion :

Le conseil général demande davantage de contrats aidés


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la réunion sur le dispositif des contrat aidés qui s'est tenu en préfecture ce vendredi 15 avril 2011, le conseil général a publié un bilan sur l'expérimentation qui s'est tenue de 2008 à 2010. Chiffres à l'appui, la collectivité a demandé à l'Etat davantage de contrats aidés pour le second semestre.
Dans le cadre de la réunion sur le dispositif des contrat aidés qui s'est tenu en préfecture ce vendredi 15 avril 2011, le conseil général a publié un bilan sur l'expérimentation qui s'est tenue de 2008 à 2010. Chiffres à l'appui, la collectivité a demandé à l'Etat davantage de contrats aidés pour le second semestre.
Selon les premiers chiffres, le dispositif "a permis la mise en parcours d'insertion par l'activité de 22 675 allocataires du RMI dont 5 584 dans le secteur marchand ; ce qui représente un tiers du volume global des contrats aidés à La Réunion pendant cette période de 3 ans pour un coût net de 128 millions d'euros pour le conseil général", indique le Département dans son communiqué.

La collectivité précise que "pour faire face à la situation dégradée de l'emploi, le Département a mis en place un plan de relance fin 2009 en prenant à sa charge d'une part la totalité du résiduel de plus de 1600 contrats pour un coût de près de 3 millions d'euros et d'autre part le financement des projets associatifs à hauteur de près de 4 millions d'euros". Les secteurs d'activités principalement visés ont été l'accueil et l'accompagnement des publics vulnérables, l'amélioration du cadre de vie des citoyens, l'entretien et la valorisation des espaces naturels sensibles et du domaine forestier.

Selon une enquête effectuée par la collectivité en novembre 2009, sur 1000 personnes sorties du dispositif, 23% étaient en emploi (CDD de plus de 6 mois, CDI). Ce qui fait dire à la collectivité que le dispositif des contrats aidés est "un outil de cohésion sociale". Le conseil général, comme les mairies, a donc demandé lors du point d'étape organisé en préfecture "une enveloppe complémentaire de contrats aidés pour La Réunion au 2ème trimestre".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !