La CGTR Educ'Action - Agents licenciés :

Cinquième semaine de mobilisation des vacataires


Publié / Actualisé
La communication avec le recteur Mostafa Fourar reste difficile pour la CGTR Educ'Action qui cherche à "obtenir justice pour les 40 vacataires "permanentes" licenciées". Les mères de famille entrent, ce lundi 5 décembre 2011, dans leur cinquième semaine de mobilisation et "le recteur ne montre aucun effort de coopération" regrette, en substance, le syndicat.
La communication avec le recteur Mostafa Fourar reste difficile pour la CGTR Educ'Action qui cherche à "obtenir justice pour les 40 vacataires "permanentes" licenciées". Les mères de famille entrent, ce lundi 5 décembre 2011, dans leur cinquième semaine de mobilisation et "le recteur ne montre aucun effort de coopération" regrette, en substance, le syndicat.
"Pourquoi Monsieur Fourar s'obstine à refuser la main tendue par notre syndicat pour trouver des solutions pour éviter le chômage à ces vacataires" se demande la CGTR. Elle considère néanmoins que le recteur est "isolé" et "en fin de règne". Avec cinq semaines de mobilisation et le soutien de certains élus dont celui du sénateur Paul Vergès, la CGTR annonce " d'autres actions surprises", et dit espérer que " le recteur ouvre enfin la voie du dialogue".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !