Giraud Payet s'adresse aux deux hôtels consulaires :

"Le débat sur le prix des carburants doit être élargi"


Publié / Actualisé
Dans un courrier adressé à Ibrahim Patel, président de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion, et Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat, Giraud Payet de l'UTI (Union des travailleurs indépendants) demande d'élargir le débat au delà de la problématique du prix des carburants. Il estime que le problème de fond est la crise qui a frappé un grand nombre de PME (petites et moyennes entreprises).
Dans un courrier adressé à Ibrahim Patel, président de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion, et Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat, Giraud Payet de l'UTI (Union des travailleurs indépendants) demande d'élargir le débat au delà de la problématique du prix des carburants. Il estime que le problème de fond est la crise qui a frappé un grand nombre de PME (petites et moyennes entreprises).
Nous publions ci-dessous le courrier:

"Ce jour, nous assistons à un important mouvement de protestation. L'augmentation relative au prix du carburant en cette période est très difficile. Cette hausse pénalise inévitablement l'activité des professionnels de la route. Le blocage n'est peut-être pas le meilleur moyen d'expression mais malheureusement c'est un signal de détresse qui va au-delà me semble-t-il du seul problème du coût des hydrocarbures. La crise a frappé un grand nombre de PME. Les causes sont clairement affichées face à cette situation préoccupante. La réflexion doit s'inscrire au-delà des revendications annoncées ce jour. Il serait urgent que sous votre autorité consulaire lance un débat sur les freins qui pénalisent le développement de nos entreprises. Dans ce contexte difficile, l'anticipation est de mise".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !