Vie chère :

Le syndicat FO de l'Insee soutient la population


Publié / Actualisé
Ce mardi 28 février 2012, le syndicat FO (force ouvrière) de l'Insee (institut national de la statistique et des études économiques), a fait part de son soutien à la population dans sa mobilisation contre la vie chère et le chômage. Nous publions leur communiqué.
Ce mardi 28 février 2012, le syndicat FO (force ouvrière) de l'Insee (institut national de la statistique et des études économiques), a fait part de son soutien à la population dans sa mobilisation contre la vie chère et le chômage. Nous publions leur communiqué.
Communiqué de la section locale de FO Insee :

"A l'Insee, nous sommes bien placés pour savoir que la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Nous sommes bien placés pour savoir que 60% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage. Enfin, nous sommes bien placés pour savoir que les prix sont plus élevés à La Réunion qu'en métropole, et que les ménages modestes subissent plus l'inflation.

Nous savons aussi que, au nom de la RGPP (révision générale des politiques publiques), une cinquantaine de postes est encore supprimée dès cette rentrée en lycée professionnel, privant des milliers de jeunes de l'accès à une formation. Ces ouvertures de sections refusées en LP (lycée professionnel) concernent par exemple des formations en CAP constructeur canalisation pour les stations d'épuration et la route du littoral, ou maçon. Pourtant il y a une forte demande de la profession.

Cette situation intolérable est la source de l'explosion sociale qui se produit aujourd'hui à La Réunion. Le syndicat FO de l'Insee à La Réunion apporte son soutien aux jeunes et à la population qui se mobilisent contre la vie chère, le chômage et pour l'augmentation des salaires. Le syndicat FO de l'Insee dénonce la répression comme réponse à ces légitimes revendications.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !