Saint-Paul :

Les pompiers ont débrayé


Publié / Actualisé
Une vingtaine de pompiers de Saint-Paul s'est mobilisée tout au long de la journée de ce jeudi 22 mars 2012. Ils dénoncent des pressions et demandent l'application d'un protocole d'accord signé en mars 2011. Ce protocole prévoit la nomination d'un nouveau chef de centre à compter de septembre 2011. "Ce protocole n'est pas respecté. Il n'est toujours pas parti. On ne peut plus travailler dans ces conditions déplorables", explique Willy Lauret, porte-parole des pompiers de Saint-Paul. Il prévient que "si rien n'est fait la semaine prochaine, la grève est inévitable".
Une vingtaine de pompiers de Saint-Paul s'est mobilisée tout au long de la journée de ce jeudi 22 mars 2012. Ils dénoncent des pressions et demandent l'application d'un protocole d'accord signé en mars 2011. Ce protocole prévoit la nomination d'un nouveau chef de centre à compter de septembre 2011. "Ce protocole n'est pas respecté. Il n'est toujours pas parti. On ne peut plus travailler dans ces conditions déplorables", explique Willy Lauret, porte-parole des pompiers de Saint-Paul. Il prévient que "si rien n'est fait la semaine prochaine, la grève est inévitable".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !