Recrutement à la direction de l'Agorah :

Manifestation devant la Région


Publié / Actualisé
Ce lundi 16 avril 2012, une délégation d'une quinzaine de personnes de l'AJFER (alliance des jeunes pour la formation et l'emploi à La Réunion), de l'ARCP (alliance des Réunionnais contre la pauvreté), de la CFDT Réunion et de la CGTR a manifesté ce lundi 16 avril 2012 au matin devant les grilles du conseil régional à Saint-Denis. Les manifestants protestaient contre le "recrutement d'une personne de l'extérieur" à la direction de l'Agorah (agence pour l'observation de La Réunion, l'aménagement et l'habitat). La délégation a été reçue en fin de matinée par une élue de la pyramide inversée, Colette Caderby.
Ce lundi 16 avril 2012, une délégation d'une quinzaine de personnes de l'AJFER (alliance des jeunes pour la formation et l'emploi à La Réunion), de l'ARCP (alliance des Réunionnais contre la pauvreté), de la CFDT Réunion et de la CGTR a manifesté ce lundi 16 avril 2012 au matin devant les grilles du conseil régional à Saint-Denis. Les manifestants protestaient contre le "recrutement d'une personne de l'extérieur" à la direction de l'Agorah (agence pour l'observation de La Réunion, l'aménagement et l'habitat). La délégation a été reçue en fin de matinée par une élue de la pyramide inversée, Colette Caderby.
Pour la délégation, il s'agissait de clarifier la position du conseil régional sur ce recrutement alors que "l'objectif porté par la Région Réunion est de régionaliser l'emploi à La Réunion". Une manifestation qui correspond à la date de la prise de fonction de la nouvelle directrice de l'Agorah.

En fin de matinée, la délégation a été reçue par Colette Caderby, conseillère régionale. Selon Gilles Leperlier, président de l'AJFER, "l'élue est en phase avec nous". "Madame Caderby nous a assuré que la Région n'avait pas encore donné son agrément à la nomination de la nouvelle directrice. Or pour qu'elle puisse prendre ses fonctions, cette dernière doit avoir l'agrément de l'État, du conseil général et du conseil régional", a-t-il expliqué, en substance, à l'issue de l'entretien.

Si le président de l'AJFER est plutôt "satisfait", il indique "continuer la mobilisation jusqu'au bout". La délégation demande à être reçue ce mercredi 18 avril 2012 à la pyramide inversée. "Le sujet est urgent et il est temps de le régler", souligne Gilles Leperlier. Il réclame une "relance de la campagne de recrutement".

   

1 Commentaire(s)

Pffff!, Posté
C'est bien. C'est comme ça qu'il faut faire. Il faut porter le fer chaque fois que c'est possible au plus profond ! Une étape importante sera ce dimanche en inaugurant le début d'une longue série de batailles et, soyons en certains, de victoires. Il faut combattre et évacuer la Sarkozie et ses faux-nez à La Réunion : Didier Robert et ses allias, Objectif Jeune et Objectif réunion.