Lutte contre la vie chère - Création d'un nouveau mouvement :

Rezistans veut porter ses exigences


Publié / Actualisé
Le mouvement "Rezistans" a été lancé ce dimanche 7 avril 2013. À sa tête, Jean-Hugues Ratenon, président de l'ARCP (alliance des Réunionnais contre la pauvreté). À travers une plateforme, Rezistans veut porter ses "exigences" pour l'emploi et la lutte contre la vie chère aux élus locaux et nationaux. Le mouvement réclame, entre autres, l'instauration d'une prime de vie chère de 150 euros par mois et par famille ou encore la bouteille de gaz à 15 euros.
Le mouvement "Rezistans" a été lancé ce dimanche 7 avril 2013. À sa tête, Jean-Hugues Ratenon, président de l'ARCP (alliance des Réunionnais contre la pauvreté). À travers une plateforme, Rezistans veut porter ses "exigences" pour l'emploi et la lutte contre la vie chère aux élus locaux et nationaux. Le mouvement réclame, entre autres, l'instauration d'une prime de vie chère de 150 euros par mois et par famille ou encore la bouteille de gaz à 15 euros.

En effet, pour Rezistans, "les gouvernements successifs et les élus locaux n’ont fait qu’effleurer les problèmes qui ont pour conséquences une aggravation permanente de notre quotidien". "Nous avons besoin de clarté et de solutions radicales. Cela passe par des exigences que nous soumettons à travers cette plateforme à l'ensemble des acteurs", indique le mouvement.

Parmi les exigences de Rezistans : "l’instauration d’une prime de vie chère de 150 euros par mois et par famille", "l’application du juste prix sur les biens de consommation", "le maintien et l’extension des 100 euros du RSTA"  ou encore la bouteille de gaz à 15 euros.

Le mouvement réclame également une "loi exceptionnelle pour que la priorité d'emploi soit donnée aux Réunionnais", un "dispositif spécifique pour réduire de moitié le chômage des jeunes" et la "tenue d’un référendum d’initiative locale sur la charte du parc national de La Réunion".

À noter qu'une pétition a été lancée. Rezistans espère atteindre au moins 10 000 signatures.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !