Saint-Denis - Entreprise générale de construction électrique :

Statu quo


Publié / Actualisé
Toujours pas d'avancées dans le conflit opposant les salariés de l'entreprise générale de construction électrique (EGCE) à la direction. Soutenus par la CGTR-BTP, les grévistes ont entamé ce jeudi 25 avril leur deuxième semaine de grève. Selon Élie Hoarau, un des grévistes, la situation n'a bougé. "Le directeur est venu nous voir ce matin et nous a demandé d'attendre encore pour nos salaires. Nous n'en pouvons plus", explique-t-il. Pour rappel, les salariés de l'EGCE réclament le paiement de leur salaire des mois de février et de mars.
Toujours pas d'avancées dans le conflit opposant les salariés de l'entreprise générale de construction électrique (EGCE) à la direction. Soutenus par la CGTR-BTP, les grévistes ont entamé ce jeudi 25 avril leur deuxième semaine de grève. Selon Élie Hoarau, un des grévistes, la situation n'a bougé. "Le directeur est venu nous voir ce matin et nous a demandé d'attendre encore pour nos salaires. Nous n'en pouvons plus", explique-t-il. Pour rappel, les salariés de l'EGCE réclament le paiement de leur salaire des mois de février et de mars.

Par ailleurs, les salariés grévistes réclament l’attribution des tickets restaurants de novembre à mars et la mise en place des élections de délégué du personnel.

   

Mots clés :

1 Commentaire(s)

Titing, Posté
bon courage à vous tous, persévérez , le patron on dirait"a rien foutre" avec la vie des familles en péril et sont qui dans la merde, allez patron de ECGE paye à zot, et ou oze dir out zemployé mettre la corde , j'ai honte pour vous, c'est horrible et surtout venant d'un patron