Pétition de l'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) :

Jean-Hugues Ratenon : 10 618 signatures pour une "douce révolte"


Publié / Actualisé
Jean-Hugues Ratenon président de l'ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté), a présenté ce matin les résultats de la pétition lancée début avril par son mouvement, via la plateforme d'exigences réunionnaises crânement nommée Rezistans.
Jean-Hugues Ratenon président de l'ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté), a présenté ce matin les résultats de la pétition lancée début avril par son mouvement, via la plateforme d'exigences réunionnaises crânement nommée Rezistans.

Pour mémoire, Rezistans exige des élus et des acteurs publics, régionaux et nationaux, que des mesures effectives soient prises pour atténuer l'impact de la crise économique et de la hausse continue du coût de la sur la population, sans oublier la problématique de l'emploi local, le chômage réunionnais étant bien plus aigu en tant que phénomène que celui qui sévit en métropole… de fait, 10 618 signatures ont été recueillies, qui, pour Jean-Hugues Ratenon, sont "autant de preuves d'engagement et d'adhésion à notre plateforme de résistance, face aux problèmes sociétaux que sont l'emploi des Réunionnais, la vie chère, l'application du juste prix, la demande d'un référendum sur le Parc National (…) 97% de la population adhère à nos exigences, tout particulièrement sur la priorité de l'Emploi aux Réunionnais (…) jusqu'ici il n'y a pas eu d'appel à la mobilisation, mais une plateforme qui réunit 10 618 signatures, c'est une douce révolte (sic)…"

 
 
 
 
 
 
 
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !