Plan pluriannuel contre la pauvreté :

La CGTR manifeste devant le parc des Exposition pour interpeller François Chérèque


Publié / Actualisé
Une vingtaine de manifestants de la CGTR se sont réunis ce mardi 29 octobre 2013 devant l'une des entrées du parc des Expositions de Saint-Denis, où a débuté ce matin en présence de François Chérèque les rencontres territoriales prévues dans le cadre du plan pluriannuel contre la pauvreté. Les syndicalistes souhaitent interpeller l'envoyé du gouvernement - qu'ils doivent rencontrer ce mercredi à 15 heures - et estiment que cette réunion "n'est pas à la hauteur des enjeux".
Une vingtaine de manifestants de la CGTR se sont réunis ce mardi 29 octobre 2013 devant l'une des entrées du parc des Expositions de Saint-Denis, où a débuté ce matin en présence de François Chérèque les rencontres territoriales prévues dans le cadre du plan pluriannuel contre la pauvreté. Les syndicalistes souhaitent interpeller l'envoyé du gouvernement - qu'ils doivent rencontrer ce mercredi à 15 heures - et estiment que cette réunion "n'est pas à la hauteur des enjeux".

"La réunion d'aujourd'hui n'est pas à la hauteur, il faut un travail sur le long terme", estime ainsi Ivan Hoarau, secrétaire général de la CGTR. "On ne connaît même pas les contours de l'organisation, on ne sait pas qui est là...", regrette-t-il.

En compagnie des autres organisations syndicales, la CGTR a demandé une entrevue avec François Chérèque, missionné par le gouvernement pour mettre en place le plan pluriannuel contre la pauvreté. Ils doivent le rencontre ce mercredi à 15 heures, et lui feront plusieurs propositions, dont un Smic à 1700 euros nets, la généralisation du bonus Cospar à toutes les entreprises et collectivités, la revalorisation des minimas sociaux, ou encore la fin des temps partiels imposés, notamment pour les femmes.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !