La CGTR-CMR assignée en justice par Citroën :

L'audience à nouveau renvoyée


Publié / Actualisé
Le tribunal de grande instance de Saint-Denis a à nouveau renvoyé ce vendredi 8 novembre 2013 l'affaire opposant la direction de Citroën à la CGTR CMR. L'entreprise conteste, en effet, la représentativité de l'organisation syndicale et la désignation d'Éric Dorval en tant que délégué syndical. L'audience aura lieu le 7 février 2014.
Le tribunal de grande instance de Saint-Denis a à nouveau renvoyé ce vendredi 8 novembre 2013 l'affaire opposant la direction de Citroën à la CGTR CMR. L'entreprise conteste, en effet, la représentativité de l'organisation syndicale et la désignation d'Éric Dorval en tant que délégué syndical. L'audience aura lieu le 7 février 2014.

La cause de ce nouveau renvoi, selon Sébastien Faconnier, secrétaire général adjoint de la CGTR CMR, une convocation reçue en retard par la fédération CGTR auto-moto, qui avait révoqué Eric Dorval. "Leur avocat n’a pas pu travailler sur le dossier. Mais ce nouveau renvoi nous embête et bloque les négociations annuelles obligatoires. Ce sont 158 salariés qui sont pénalisés et ne pourront peut-être pas avoir un petit cadeau pour les fêtes", souligne-t-il.

L’audience aura lieu le 7 février 2014.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !