Le travail doit reprendre ce vendredi matin au Port-est :

Sermat : un accord trouvé, la grève prend fin


Publié / Actualisé
Un accord de fin de conflit a été trouvé entre la direction et les grévistes de la Sermat ce jeudi 3 juillet 2014. Le poste manquant dans les équipes des dockers sera occupé par deux travailleurs intérimaires, le temps qu'un salarié de l'entreprise soit formé à cette fonction de technicien. Danio Ricquebourg, secrétaire général de la CGTR Ports et Docks, a lu le projet de protocole d'accord aux grévistes. Le travail sur les quais doit reprendre dès ce vendredi matin après une dernière assemblée générale devant les grilles du Port-est. Le mouvement de grève avait démarré ce mardi 1er juillet.
Un accord de fin de conflit a été trouvé entre la direction et les grévistes de la Sermat ce jeudi 3 juillet 2014. Le poste manquant dans les équipes des dockers sera occupé par deux travailleurs intérimaires, le temps qu'un salarié de l'entreprise soit formé à cette fonction de technicien. Danio Ricquebourg, secrétaire général de la CGTR Ports et Docks, a lu le projet de protocole d'accord aux grévistes. Le travail sur les quais doit reprendre dès ce vendredi matin après une dernière assemblée générale devant les grilles du Port-est. Le mouvement de grève avait démarré ce mardi 1er juillet.

Au bout de trois jours de grève, les salariés et la direction de la Sermat ont finalement trouvé un terrain d’entente ce jeudi après-midi. La dernière réunion sous la médiation de la direction du travail aura donc porté ses fruits.

Après être tombés d’accord sur la date de l’internalisation de la gestion de la maintenance des chariots cavaliers au 1er octobre 2015, c’est cette fois la question des effectifs qui a été provisoirement résolue. Pour pallier les manques dus aux départs volontaires, les salariés demandaient en effet l’embauche "immédiate" d’un technicien supplémentaire. Une revendication qu’ils avaient modifiée en deux CDD de 6 mois face à un premier refus de la direction. Ils ont finalement obtenu l’embauche de deux intérimaires, le temps de former un technicien en interne.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !