MENU

Politique :

Démission de 8 membres du Conseil politique du PCR


Posté par
La guerre que se livrent la direction du PCR d'un côté et les Hoarau père et fils (Claude et Fabrice) de l'autre n'en finit plus. 8 membres du PCR ont en effet adressé un courrier aux secrétaires généraux du parti pour leur signifier leur démission du Conseil politique.
La guerre que se livrent la direction du PCR d'un côté et les Hoarau père et fils (Claude et Fabrice) de l'autre n'en finit plus. 8 membres du PCR ont en effet adressé un courrier aux secrétaires généraux du parti pour leur signifier leur démission du Conseil politique.

Hervé Lauret, Marie-Lou Richauvet, Marie-Annick Pobrezo, Dominique Peyen, Nathalie Rangama, François Valeama, Joseph Coupaye, Joseph Rousseau sont les sigantaires du courrier. Les 8 membre du PCR évoquent de "profondes divergences" apparues lors des élections régionales. "Il était inadmissible pour nous que notre parti puisse participer à la victoire du candidat de droite Les Républicains Didier Robert", peut-on lire dans le courrier. Ils parlent de "choix absurde" qui "a fait le jeu de la droite".

Ils mettent également en cause la décision "votée par un conseil politique tronqué", de suspendre Claude et Fabrice Hoarau. C'est, pour les démissionnaires, "la décision de trop venue d'une direction isolée et discréditée". "Vous portez et porterez devant l'histoire cette lourde responsabilité d'avoir un peu plus affaibli le PCR", peut-on encore lire dans ce courrier.

 

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Enzo, Posté
Pour tout le vent qu'ils brassent je leur recommande de se convertir dans les énergies renouvelables! Ça paye et il y a une vraie utilité!
Saint louisien , Posté
le P C R lé mort et enterrer nena bien long temps
Valval, Posté
je suis triste pour ces trois personnages qui ont fait voter didi lors des régionales et qui ont accéléré le déclin de mon parti qui a commencé lors des soi disant rassemblements . Aux régionales de 2008, le PCR a préféré mettre sur sa liste des gens de droite tel que Lagourgue tout en écartant les progressistes, à une élection municipales de Saint Denis, Jean Vincent Delor a pris la place de Monsieur Ponama, et un autre de la Droite réactionnaire, la place de monsieur Bruny Payet, Verges tête de liste a été battu par Macé. Jamais plus je voterai pour le PCR. Verges n'a pas compris que quand le PCR se rapproche de la Droite en même temps il s’éloigne de sa base populaire.
Est-ce que ces trois lascars sont conscients de ce qu'ils ont fait aux pauvres contribuables réunionnais en faisant voter didi qui ne mettra pas fin aux gaspillages de l’argent public a la région avec les frais de bouche en nette augmentation, des salaires de haut fonctionnaire alloue a l’élue qui dirige un spl qui produit aucun résultat (délibération n° 579 du 23 décembre 2014), puis 800000 euros qui sont donnés à la Saga du Rhum dont la directrice se trouve sur sa liste, puis 600000 euros donnés à deux goyaves de France avec un capital de 1 euro pour acheter un bateau pour battre carré. Aujourd’hui, il y a prés de trois millions d’euros que les amis de Didier Robert se partagent en s’octroyant des postes de directeur. Mon pays bato fou ou sa band didi y rale a nous. Je ne vous dit Merci à Gironcel, ah kouet, dejean, vous ne meritez plus nos respects.