MENU

Signature de convention entre la CAF et la Ville de Saint-Denis :

" Permettre aux Dionysiens d'accéder à la prime d'activité "


Posté par
La Ville de Saint-Denis et la Caisse d'Allocation Familiale ont signé ce mercredi 3 février 2016 une convention visant faciliter l'accès à la prime d'activité aux Dionysiens éligible à cette aide mise en place par la loi Rebsamen.
La Ville de Saint-Denis et la Caisse d'Allocation Familiale ont signé ce mercredi 3 février 2016 une convention visant faciliter l'accès à la prime d'activité aux Dionysiens éligible à cette aide mise en place par la loi Rebsamen.

Depuis le 1er janvier 2016, la prime d’activité remplace la prime pour l’emploi et le RSA Activité. Ce changement s’est accompagné d’une nouveauté, la dématérialisation de la demande. Problème, " beaucoup de Réunionnais n’ont pas encore d’accès à internet ou ne savent pas utiliser cet outil ", note Monique Orphé, conseillère municipale et députée de La Réunion qui souhaite ainsi justifier la démarche de la Ville.

" Nous voulons permettre aux Dionysiens éligibles d’accéder à  cette demande ", affirme l'élue dionysienne qui estime que 15 000 à 20 000 habitants de sa commune pourraient en bénéficier. Pour ce faire, la Mairie prévoit la mise à disposition de moyens matériels et humains dans les CCAS afin que les personnes intéressées puissent y effectuer leur démarche. " Des ordinateurs seront accessibles et du personnel formé par la CAF seront également présents pour guider les demandeurs ", détaille la conseillère municipale.

En effet, compte tenu des enjeux, " il est nécessaire que les accompagnants soient bien informés des différents éléments du dispositif ", insiste Monique Orphé qui poursuit : " il faut être précis pour ne pas créer de faux espoir ou de bug ".  Si dans un premier temps cette assistance sera assurée par des agents déjà en poste, la Ville de Saint-Denis prévoit à terme l’embauche de jeunes en services civiques pour assurer ces missions.

Du côté de la CAF, on se réjouit de ce partenariat. " Cela nous permet de démultiplier les points d’accueil et d’information des usagers ", se félicite Jean-Charles Slama, directeur de la CAF, qui ajoute que " ce type de démarche est nécessaire afin d’habituer les Réunionnais à utiliser les outils dématérialisés ". Et pour cause, si l’accueil physique est maintenu, de nombreuses demandes peuvent être effectuées via le site internet de la caisse d’allocation familiale.

Cette convention avec la Ville de Saint-Denis pourrait être suivie de partenariats avec d’autres communes, signale Jean-Charles Slama. " Des contacts sont en cours ", termine-t-il.

 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !