MENU

Ils veulent des augmentations de salaires, l'arrêt de l'instabilité et des recrutements extérieurs (actualisé) :

La Possession - Pas de rencontre entre les grévistes et les élus


Posté par
Les employés communaux de La Possession sont entrés dans la mairie et ont occupé un moment cet après-midi la salle du conseil municipal. Rassemblés devant la mairie depuis très tôt, ils ont entamé un mouvement de grève ce lundi matin 8 février 2016. De fortes perturbations ont lieu dans les services municipaux. DAns un communiqué publié lundi soir, la mairie note que ce mardi encore elle ne garantira pas le fonctionnement des cantines dans les écoles. Les transports scolaires ne seront pas assurés pour la seconde journée consécutive.
Les employés communaux de La Possession sont entrés dans la mairie et ont occupé un moment cet après-midi la salle du conseil municipal. Rassemblés devant la mairie depuis très tôt, ils ont entamé un mouvement de grève ce lundi matin 8 février 2016. De fortes perturbations ont lieu dans les services municipaux. DAns un communiqué publié lundi soir, la mairie note que ce mardi encore elle ne garantira pas le fonctionnement des cantines dans les écoles. Les transports scolaires ne seront pas assurés pour la seconde journée consécutive.

Les enceintes diffusent les notes de "la croisière s'amuse", branchées à fond sous les fenêtres de la mairie de la Possession, ce lundi matin 8 février. Et pour cause : "nous avons appris ce matin que Madame Miranville est en croisière jusqu'au 18 février, lance Patrice Sautron, secrétaire général de FO Possession. Evidemment, on a le droit de partir en croisière mais nous aurions aimé être prévenus, nous aurions décalé le mot d'ordre de grève".

À l'appel de l'intersyndicale (FO, CFDT, SAFPTR, CGTR, UNSA). Les employés réclament "la valorisation des agents communaux plutôt que de privilégier l’instabilité et les recrutements extérieurs d'autant qu'il existe des compétences en interne". Ils demandent aussi la mise en place d'un plan de titularisation, la participation de la collectivité aux cotisations des agents à la mutuelle et la l'obtention d'un 13ème mois.

Les personnels protestent notamment contre la valse des chefs de services - un troisième directeur général des services vient d'être remercié et il s'agit du troisième en deux ans -, et l'embauche de personnes extérieures aux services communaux possessionnais "voire même à la fonction publique", alors que "des agents compétents et qualifiés sont en mesure d'être mutés en interne" déplorent les syndicats.

Jusqu'en milieu de matinée, la mairie de la Possession est restée fermée, l'intersyndicale assure que ce n'est pas de son fait et déplore même cette décision. Elle tient à s'excuser auprès de la population pour les impacts éventuels de cette grève. FO Possession évoque toutefois la probabilité d'un durcissement du mouvement. "Si Gilles Hubert, le premier adjoint, nous reçoit, tant mieux, mais s'il n'y a pas de dialogue social, nous sommes prêts à faire grève jusqu'au 18 février et même au-delà", prévient Patrice Sautron. Les portes étant ouvertes depuis le milieu de la matinée, les employés ont donc brièvement occupé en début d'après-midi la salle du conseil municipal.

Aucune réunion de concertation n'est prévue pour l'heure avec les élus.

Dans un communiqué publié lundi soir, la mairie affirme "dès le dépôt du préavis de grève, en date du 1er février 2016, des informations et propositions ont été faites à l’intersyndical. Le refus de dialogue constaté en ce 8 février ne va pas dans le sens d’une démarche de construction et pénalise la vie de l’ensemble des Possessionnais".

Dans un premier communiqué publié en milieu d'après-midi, la mairie indiquait qu'en raison de la grève "le fonctionnement des services de la Ville (restauration scolaire, périscolaire, garderie récré-active, Taps), sera fortement perturbé" ce mardi encore. Elle prévenu que les transports scolaires ne seraient pas assurés

www.ipreunion.com
 

   

4 Commentaire(s)

Malzack, Posté
je suis plié ... "les agents communaux ..... pour le meilleur du service public" ... Vous avez déja travailler dans un service publique à la Réunion ? Vous pensez vraiment, êtes vous réellement convaincu qu'à la Réunion les gens ont réellement conscience de la notion de "service publique" ??? j'en doute beaucoup et je sais de quoi je parle. Tout le monde n'entre pas dans le même panier mais beaucoup oh oui beaucoup
Lastik, Posté
Ils ont eu une bonne info pour faire grève au moment où le maire est absent! Une tentative de pression de plus afin de garder des avantages qui n'ont plus de raison d'être!
Le service public doit aussi évoluer!
Réponse , Posté
Je comprends ce mouvement car l instabilité administrative persiste tout les jours des agents communaux œuvrent pour le meilleurs du service publique tiembo larg pas les gars
Citoyenne, Posté
Et nous on veut qu'ils bossent ! Ca suffit ce genre d'excuse pour toujours tirer au flanc... Pendant 40 ans les employés on fait ce qu'ils voulaient et beaucoup ne bossaient pas ! Les embauches de cousins ,frères, sœurs voisins allaient bon train, c'est aussi pour ça que la mairie a basculé.
J'ai l'impression que ban na lé rascist zot na poin un moun dan sa famil i travail l'ot coté la mer ? na poin recrutemen pou la metropol i fé ici ? néna 2, 3 lé bien conten que zot enfan i sa va.... Réunion ou perd le sens de out nom