MENU

Le personnel communal est mécontent (actualisé à 11 heures 15) :

La Possession : les employés communaux sont toujours en grève, la maire est en croisière


Posté par
Les employés communaux de la Possession sont toujours en grève ce mardi 9 février 2016. À l'appel de l'intersyndicale (FO, CFDT, SAFPTR, CGTR, UNSA). Les employés réclament des augmentations de salaires, l'arrêt de "l'instabilité" et des embauches extérieures lorsque les compétences existent en interne. Une rencontre doit avoir lieu ce mardi à partir de 15 heures entre les grévistes et le premier adjoint Gilles Hubert. La maire Vanessa Miranville est absente, elle est en croisière
Les employés communaux de la Possession sont toujours en grève ce mardi 9 février 2016. À l'appel de l'intersyndicale (FO, CFDT, SAFPTR, CGTR, UNSA). Les employés réclament des augmentations de salaires, l'arrêt de "l'instabilité" et des embauches extérieures lorsque les compétences existent en interne. Une rencontre doit avoir lieu ce mardi à partir de 15 heures entre les grévistes et le premier adjoint Gilles Hubert. La maire Vanessa Miranville est absente, elle est en croisière

"Nous avons déposé notre préavis de grève il y a plusieurs jours. Madame Miranville a le droit de partir en vacances comme tout le monde, mais elle aurait dû nous prévenir qu'elle allait faire une croisière, nous aurions reporté notre grève" ironisait un syndicaliste ce lundi matin alors que le personnel était rassemblé devant la mairie.

"Le personnel veut discuter avec son employeur, c'est-à-dire la maire. Elle n'est pas là, c'est dommage" lance Patrice Sautron de FO. Une réunion de concertation devait avoir lieu ce lundi. Cela n'a finalement pas été le cas "puisque les agents veulent vraiment que Madame Miraville soit là" notaient les syndicalistes. Une rencontre est prévue ce mardi à 15 heures, a annoncé la mairie dans un communiqué publié en fin de matinée.

Dans un communiqué publié lundi soir, la mairie affirme "dès le dépôt du préavis de grève, en date du 1er février 2016, des informations et propositions ont été faites à l’intersyndical. Le refus de dialogue constaté en ce 8 février ne va pas dans le sens d’une démarche de construction et pénalise la vie de l’ensemble des Possessionnais".

"Il n y a pas de dialogue social" réfute les grévistes. "Si rien ne bouge, nous sommes prêts à durcir le mouvement", ajoutent-ils.

Ce lundi,  le fonctionnement des services communaux a été perturbé par la  grève et l'intersyndicale a tenu "à présenter ses excuses à la population", mais "nous avons été poussé à cette extrémité" commente-t-elle.

Ce mardi encore "le fonctionnement des services de la Ville (restauration scolaire, périscolaire, garderie récré-active), sera fortement perturbé" indique la mairie dans un communiqué. Les transports scolaires ne sont pas assurés.

www.ipreunion.com
 

   

1 Commentaire(s)

Ou sont les cadres?, Posté
En avril 2015, il y avait 29 cadres avec les grévistes, aujourd'hui plus personne.. Depuis,ils ont eu gain de cause grâce à la justice. ils ont bien négociés leur retour en grâce avec l'ex avocat et son rentrés gentiment dans le moule. Maintenant le sort des petits qui subissent encore ne les concerne plus, c'est la solidarité à sens unique. Espérons qu'ils ne rencontrent plus de problème à l'avenir.