MENU

Saint-Pierre et Saint-Denis - Protestation contre le projet de loi El Khomri :

Des milliers de personnes dans la rue contre la réforme du code du travail


Posté par
Des milliers de personnes sont descendues dans la rue à Saint-Denis et à Saint-Pierre ce jeudi matin 31 mars 2016 pour protester contre le projet de réforme du code du travail présentée Myriam El Khomri, ministre du Travail. L'appel à la mobilisation lancée par l'intersyndicale a été aussi suivi par des étudiants et des lycéens.
Des milliers de personnes sont descendues dans la rue à Saint-Denis et à Saint-Pierre ce jeudi matin 31 mars 2016 pour protester contre le projet de réforme du code du travail présentée Myriam El Khomri, ministre du Travail. L'appel à la mobilisation lancée par l'intersyndicale a été aussi suivi par des étudiants et des lycéens.

“L’assassin, l’assassin, l’assassin mi sa met de feu dans ce gouvernement mes amis”. Au milieu de la manifestation qui remonte la rue Maréchal Leclerc en direction de la préfecture de Saint-Denis, la CGTR Docks et Port chante son rejet de la politique du gouvernement sur l’air de la célèbre chanson de Jean-Paul Volnay.

A Saint-Denis, la mobilisation contre le projet de réforme du code du travail est plus importante que prévue - "entre 3 000 et 4 000 personnes" selon les syndicats. La CGT, FO, Unef, Solidaires, FSU étaient présents, et même la CFDT, qui avait annoncé ne pas prendre parti au rassemblement, sont présents en fin de cortège. La section Bâtiment et travaux publics, qui appelle à une grève illimitée le 6 avril, a tenu à être présente.

A Saint-Pierre, la manifestation, qui a rassemblé près d'un millier de personnes, se disperse à 11H45, après le dépot par les manifestants d'une motion demandant le retrait du projet de loi. Déposée à la sous-préfecture, elle sera envoyée au ministère de l'intérieur.

Peu de monde dans la rue, mais beaucoup de mécontents sur Internet

Même si on est loin de l'ambiance des grandes manifestations de 2009, les syndicats estiment avoir réussi leur coup. “Il y a même des gens qu’on avait pas vu dans d’autres manifestations qui sont venus aujourd’hui, se félicite Eric Marguerite, secrétaire général de Force Ouvriere. Ca veut dire qu’ils ont pris conscience de l’importance du moment. C’est aujourd’hui ou jamais.”

Certains manifestants regrettent néanmoins que les rangs soient encore trop clairsemés. C'est le cas de Daisy, qui défile avec son T-Shirt de militante de la CGT, pour qui "ceux qui restent chez eux n'ont pas compris à quel point cette loi nous ramène au 19e siècle".

"Si l'on compare au 9 mars, la mobilisation est plus importante, nuance François Fasquel, porte parole du Parti de gauche à La Réunion. Et derrière ça, il y a plus d'un million de signatures sur la pétition lancée sur change.org".

De là à dire que la mobilisation se fait sur Internet et plus dans la rue ? " Le succès de cette pétition est quelque chose d'exceptionnel, même si certains n'hésiteront pas à dire que c'est plus facile de cliquer sur la pétition derrière son bureau que de descendre dans la rue. Mais c'est aussi un mouvement de colère qu'il faut prendre en compte", reconnaît François Fasquel.

www.ipreunion.com

 

 

   

1 Commentaire(s)

Heuuu, Posté
Où sont les milliers de chômeurs ? Les parents ? En train de mangent bouchons ou partagent photos petits chats et bisounours sur les réseaux sociaux sans penser à DEMAIN et au FUTUR de leurs gosses ? Té gagne pas sorte du lit pou une fois ?
Pitoyable !