Mouvement social :

Ça coince toujours à la BNP


Publié / Actualisé
Toujours pas d'issue au conflit qui oppose les salariés à la direction de la BNP. Après une nouvelle journée de grève ce vendredi 8 avril 2016, les négociations ont avancé dans le cadre de la médiation proposée par la Direction du Travail, mais aucun accord n'a encore été trouvé.
Toujours pas d'issue au conflit qui oppose les salariés à la direction de la BNP. Après une nouvelle journée de grève ce vendredi 8 avril 2016, les négociations ont avancé dans le cadre de la médiation proposée par la Direction du Travail, mais aucun accord n'a encore été trouvé.

Une augmentation pérenne de 250 euros par mois ainsi qu’une prime annuelle de 750 euros, c’est la dernière proposition de la direction  de la banque pour mettre fin au conflit. Une proposition rejetée par l’intersyndicale qui demande une enveloppe globale de 500 000 euros pour les salariés contre les 400 000 euros proposés par la direction.

" Ce qui était à l’origine une négociation salariale se transforme en crise sociale grave au sein de la BNP Paribas Réunion", déplore Paul Junot, porte-parole de l’intersyndicale qui indique que si aucune solution n’est trouvée durant le week-end, une commission de conciliation se réunira à compter de ce lundi 11 avril pour tenter de trouver un accord et mettre fin au conflit social. Les salariés entameront alors leur douzième jour de grève.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !