Suite au viol et à la séquestration de la petite Natacha :

Ils marchent pour dénoncer les violences


Publié / Actualisé
Près de 200 personnes se sont réunies à Sainte-Marie ce dimanche 10 avril 2016 pour marcher en hommage à la petite Natacha, victime de viol et de séquestration le jeudi 10 mars dernier. Cette marche était organisée à l'initiative du papa de la fillette de 4 ans qui souhaite que ce moment de rassemblement et de solidarité permette de " sensibiliser les Réunionnais " sur les violences en général.
Près de 200 personnes se sont réunies à Sainte-Marie ce dimanche 10 avril 2016 pour marcher en hommage à la petite Natacha, victime de viol et de séquestration le jeudi 10 mars dernier. Cette marche était organisée à l'initiative du papa de la fillette de 4 ans qui souhaite que ce moment de rassemblement et de solidarité permette de " sensibiliser les Réunionnais " sur les violences en général.

Natacha avait été enlevée, violée et séquestrée par Francis Saminadin, dans le quartier des Gaspards à Sainte-Marie. Ce dernier a été mis en examen et placé en détention provisoire. Quant à la jeune fille, " elle va bien " indique son père qui souhaite que ce que sa fille a subi ne se reproduise plus. D’où cette marche pour exprimer la solidarité de la population du quartier, et plus largement des Réunionnais, à la jeune victime, mais aussi pour dénoncer les violences.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !