Saint-Denis - Quartier du Chaudron :

Les associations de quartier préparent le premier "Mandela Day" réunionnais


Publié / Actualisé
Tout laissait penser que le 18 juillet était une journée célébrée par les Réunionnais. Jusqu'à maintenant, le "Mandela Day" n'a jamais fait l'objet de manifestations officielles. C'est pour cela que les associations de quartier du Chaudron organisent pour la première fois la célébration de la journée internationale de Nelson Mandela. En hommage à Madiba tout d'abord, mais aussi pour créer une action communautaire, axée sur la solidarité et le don. Pour l'occasion, la journée du 17 juillet (le Mandela Day officiel est le 18 juillet mais cela tombe cette année un lundi) sera consacrée au partage et à l'entraide. Les associations "67 minutes pour Mandela", et "Run Action" s'associent notamment avec l'EFS et seront présentes sur le marché forain pour de l'information. Un repas et des animations sont également prévus le reste de la journée
Tout laissait penser que le 18 juillet était une journée célébrée par les Réunionnais. Jusqu'à maintenant, le "Mandela Day" n'a jamais fait l'objet de manifestations officielles. C'est pour cela que les associations de quartier du Chaudron organisent pour la première fois la célébration de la journée internationale de Nelson Mandela. En hommage à Madiba tout d'abord, mais aussi pour créer une action communautaire, axée sur la solidarité et le don. Pour l'occasion, la journée du 17 juillet (le Mandela Day officiel est le 18 juillet mais cela tombe cette année un lundi) sera consacrée au partage et à l'entraide. Les associations "67 minutes pour Mandela", et "Run Action" s'associent notamment avec l'EFS et seront présentes sur le marché forain pour de l'information. Un repas et des animations sont également prévus le reste de la journée

Non. Le "Mandela Day" n'est pas célébré à La Réunion, malgré un passé teinté d'esclavage couplé d'un vivre-ensemble singulier. Les valeurs défendues par Nelson Mandela pendant ses 67 ans d'action laissent penser à un avenir commun avec La Réunion.

"A la Réunion, nous sommes très ouverts sur l'Europe, les Etats Unis, les grands horizons, mais nous oublions ce grand continent qu'est l'Afrique. La Réunion est plus européenne qu'africaine" explique Dominique Thionville, présidente de l'association "67 minutes pour Mandela" et par ailleurs généalogiste. "Nous renions un peu trop nos origines africaines, et célébrer le "Mandela Day" est un combat" continue celle qui souhaite voir l'action se pérenniser.

"67 minutes pour Mandela", c'est en effet pour rendre hommages aux 67 années de lutte de Madiba, qui a oeuvré à faire disparaitre l'apartheid en Afrique du Sud. "Que reste-il de son combat ? " C'est ce que tenteront de montrer les bénévoles des associations organisatrices, en proposant le 17 juillet de l'aide à celles et ceux qui font leur marché, en repas "pour lequel chacun est invité à ramener grains, riz et rougail à partager" précise encore Dominique Thionville. Une conférence-débat sur les valeurs défendues par l'ancien président de l'Afrique du Sud, mais aussi de la musique et des jeux pour les enfants termineront ce premier "Mandela Day" réunionnais.

Pour l'association Run Action, le lien entre tous ces mouvements est important. La structure en profite pour s'associer à l'Etablissement français du sang, en demande de dons supplémentaires en cette période de vacances scolaire, "parce que le don du sang et de moelle osseuse est aussi un don de soi pour les autres", tient à rappeler le président de Run Action. L'EFS sera présent sur la place du marché pour informer les futurs donneurs, place qui en réalité porte le nom de Nelson Mandela. Un accord de principe a d'ailleurs été passé entre les associations et la mairie pour qu'une plaque commémorative y soit déposée

Enfin, si l'action se veut hors des frontières associatives, le "Madela Day" à travers "67 minutes pour Mandela", c'est donner 67 minutes de son temps dans une journée pour aider les autres, tandis que les associations oeuvrent pour l'insertion professionnelle de la population du Chaudron, quartier populaire de Saint-Denis.

Pour rappel, Nelson Mandela a consacré sa vie à la lutte des inégalités en Afrique du Sud et au delà des frontières. La célébration de la journée internationale de Nelson Mandela, officialisée en 2009 par l'ONU, est un jour largement fêté en Afrique. "Le devoir de mémoire est très important" termine la présidente de "67 minutes pour Mandela".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !