Deux anciens dirigeants ont été en garde à vue puis libérés :

Tribunal de commerce - Korbey d'Or autorisé à poursuivre ses activités


Publié / Actualisé
Ce mercredi 7 avril 2017 le tribunal de commerce a autorisé la société Korbey d'Or a poursuivre ses activités. La décision a rassuré les 700 salariés. Cette structure, spécialisée dans l'aide et l'assistance aux personnes âgées, la structure est placée en redressement judiciaire depuis le15 février dernier. Selon une information de Réunion 1ere, "deux anciens dirigeants se sont retrouvés ces derniers jours en garde à vue pour répondre aux questions des gendarmes de la section de recherche" concernant la gestion financière de la société. Les investigations portent notamment sur "les subventions versées par le conseil départemental pour le fonctionnement de Korbey d'Or" précise Réunion 1ere. Nous publions ci-desous le communiqué de l'entreprise
Ce mercredi 7 avril 2017 le tribunal de commerce a autorisé la société Korbey d'Or a poursuivre ses activités. La décision a rassuré les 700 salariés. Cette structure, spécialisée dans l'aide et l'assistance aux personnes âgées, la structure est placée en redressement judiciaire depuis le15 février dernier. Selon une information de Réunion 1ere, "deux anciens dirigeants se sont retrouvés ces derniers jours en garde à vue pour répondre aux questions des gendarmes de la section de recherche" concernant la gestion financière de la société. Les investigations portent notamment sur "les subventions versées par le conseil départemental pour le fonctionnement de Korbey d'Or" précise Réunion 1ere. Nous publions ci-desous le communiqué de l'entreprise

"Au terme d'un jugement en date du 15 février 2017, le Tribunal de commerce de Saint-Denis a placé la société Korbey d'Or en redressement judiciaire et, conformément à la procédure, a ouvert une période d'observation d'une durée de six mois.

Au cours de ces dernières semaines, les administrateurs judiciaires désignés dans le cadre de la procédure ont analysé les comptes et établi le passif de la société. Leurs conclusions ont été présentées ce jour au Tribunal de commerce.

L'issue de l'audience confirme la viabilité du modèle économique mis en place par Korbey d'Or. Le tribunal de commerce a  d'ailleurs précisé que la " trésorerie de la société est très suffisante pour faire face à l'ensemble de ses charges ". Ce retour corrobore donc la confiance exprimée par les dirigeants depuis l’ouverture de la procédure quant à la viabilité de l’entreprise et son potentiel de développement.

Le Tribunal de commerce a donc naturellement prononcé la poursuite de la période d'observation qui court jusqu'au 15 août 2017. Elle sera assortie de points d'étape périodiques et réguliers.

Il est important de rappeler que cette procédure collective n'engendre aucune gêne dans l'activité quotidienne de la société. Les prestations réalisées sur le terrain s'organiseront comme à l'accoutumée, avec le même niveau d'exigence et la même qualité de service. Les salariés de l'entreprise n'ont également pas d'inquiétudes à avoir sur leurs conditions de travail, elles ne seront aucunement impactées par la procédure".


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !