Ça grogne :

Saint-Louis - Grève d'une partie du personnel communal


Publié / Actualisé
À l'appel de Force ouvrière, une partie du personnel de la mairie de Saint-Louis a cessé le travail ce lundi 22 mai 2017. Ces agents communaux réclament la mise en place d'un plan de titularisation, d'un plan de revalorisation des bas salaires et de meilleures conditions de travail (Photo FO/DR)
À l'appel de Force ouvrière, une partie du personnel de la mairie de Saint-Louis a cessé le travail ce lundi 22 mai 2017. Ces agents communaux réclament la mise en place d'un plan de titularisation, d'un plan de revalorisation des bas salaires et de meilleures conditions de travail (Photo FO/DR)

Dans un communiqué publié ce vendredi, le maire de Saint-Louis, Patrick Malet rappelle que "la collectivité s'est toujours attachée à préserver un dialogue social de qualité avec l'ensemble des représentants du personnel présents" et que "différentes réunions de travail et rencontres en sus des réunions obligatoires institutionnelles (...) ont eu lieu depuis plusieurs mois avec différents syndicats. Elles se sont toutes déroulées dans un climat apaisé et constructif. Cela a notamment été le cas avec Force Ouvrière qui a été reçue le 29 mars dernier puis tout récemment le 18 mai afin d'évoquer les motifs de cette grève et d'apporter des éléments de réponses aux revendications déclarées".

Le maire ajoute qu'à "l'issue de cette dernière rencontre, il ressort en particulier que toutes les questions qui relèvent principalement des statuts des agents de la collectivité doivent prioritairement être débattues dans le cadre d'un dialogue social élargi pour respecter notamment la pluralité des sensibilités syndicales et aboutir à des solutions partagées par le plus grand nombre".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !