[LIVE - PHOTOS/VIDEO] Solidaires Finances publiques campe à Champ Fleuri :

Action coup de poing à l'hôtel des Impôts : plus d'effectifs réclamés


Publié / Actualisé
Les membres du syndicat Solidaires Finances Publiques investissent ce jeudi 5 octobre 2017 les locaux du centre des Finances publiques de Champ Fleuri (Saint-Denis). L'objectif : dénoncer un manque d'effectifs au sein des services. (Photo jm/www.ipreunion.com)
Les membres du syndicat Solidaires Finances Publiques investissent ce jeudi 5 octobre 2017 les locaux du centre des Finances publiques de Champ Fleuri (Saint-Denis). L'objectif : dénoncer un manque d'effectifs au sein des services. (Photo jm/www.ipreunion.com)

 

- Ce live est à présent terminé. Merci d'avoir suivi cette actualité sur Imaz Press Réunion -

 

• 11h40 - Pour rappel, les membres du syndicat Solidaires Finances publiques réclament une hausse des effectifs. Une vingtaine de postes n'a pas été pourvus cette année. Le manque d'agents entraîne, dans les bureaux d'accueil, une longue attente pour des usagers parfois agacés. Les agents constatent une dégradation de l'ambiance de travail avec les usagers, mais aussi avec leur hiérarchie.

• 11h28 - Trois tentes ont donc été installées dans l'enceinte du centre des finances. Les manifestants sont prêts à rester sur place toute la nuit s'ils n'obtiennent pas satisfaction. L'accueil du public n'est pas perturbé par la manifestation.

• 11h10 - La motion regroupant les revendications de l'organisation syndicale a été distribuée aux usagers sur place. Le document devrait remonter à la direction. Les manifestants resteront sur le site tant qu'une réponse claire n'aura pas été apportée.

• 10h45 - Le directeur du pôle fiscal, Gilles Le Poder, est venu à la rencontre de l'organisation syndicale.

 

 

• 10h35 - Plusieurs contribuables soutiennent le mouvement, d'autres regardent la scène un peu étonné. Suivez notre direct Facebook.

• 10h33 - La vingtaine de manifestants entre dans le centre des impôts et commencent à installer des tentes dans le hall d'accueil.

 

 

• 10h20 - Solidaires Finances Publiques commence à manifester. Les syndicalistes vont entrer dans le centre des Finances de Champ Fleuri à Saint-Denis. Les sifflets et les casseroles sont de sortie.

 

 

Pour rappel

Au 1er septembre 2017, 20 emplois n'auraient pas été pourvus au sein de la Direction régionale des Finances publiques de La Réunion (DRFIP), selon une motion rédigée par le syndicat Solidaires. Raison pour laquelle une action coup de poing est organisée ce jeudi matin.

Le syndicat pointe un manque d'effectifs au sein des services. " Services extérieurs et tout particulièrement la chaîne du contrôle fiscal, de la programmation au recouvrement, la mission SPL, l'accueil, le recouvrement, la mission foncière..." sont concernés.

Dans sa motion, Solidaires Finances publiques "réclame l'engagement clair de la Direction Générale de mettre un terme aux vacances d'emplois le plus rapidement possible" et "demande fermement à la Direction Générale de poursuivre dès 2018 le rattrapage du grave déficit des effectifs, pour le mettre en rapport avec les charges de travail de ce département".

De même, l'organisation syndicale Solidaires Finances Publiques souhaite que soit mis à l'étude "immédiatement la création de sites et de services des Finances Publiques pour les mettre en adéquation avec le fort développement de la population réunionnaise passée de 600 000 à 900 000 habitants en moins de trois décennies et une prévision d'un million à brève échéance".

jm/mb/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Un an de retard aux hypotheques, Posté
Les gens qui ont passé un acte notarié depuis un an n'ont toujours pas leur acte enregistré aux hypotheques. Cela signifie que les impôts continuent de sortir au nom des anciens propriétaires et que les nouveaux prendraient des risques a payer à leur place tout en s'exposant aux pénalités de retard. On ne parle meme pas des probleme de garanties hypothécaires avec les banques!

merci micron