Difficulté à obtenir un certificat de décès :

Une pétition signée par 16 000 personnes remise au préfet


Publié / Actualisé
La Mutualité de La Réunion, en partenariat avec l'Union des consommateurs réunionnais (UCOR) lançait une pétition en faveur des familles réunionnaises endeuillées et signée par plus de 16 000 personnes. La présidente de l'UCOR Aude Palant-Vergoz, la députée Éricka Bareigts, des adhérents de La Mutualité et de l'UCOR déposaient ce document ce samedi 18 novembre 2017 en début d'après-midi à la préfecture de La Réunion à Saint-Denis. Objectif : alerter les pouvoirs publics sur les difficultés à obtenir un certificat de décès, essentiellement délivré par les médecins.
La Mutualité de La Réunion, en partenariat avec l'Union des consommateurs réunionnais (UCOR) lançait une pétition en faveur des familles réunionnaises endeuillées et signée par plus de 16 000 personnes. La présidente de l'UCOR Aude Palant-Vergoz, la députée Éricka Bareigts, des adhérents de La Mutualité et de l'UCOR déposaient ce document ce samedi 18 novembre 2017 en début d'après-midi à la préfecture de La Réunion à Saint-Denis. Objectif : alerter les pouvoirs publics sur les difficultés à obtenir un certificat de décès, essentiellement délivré par les médecins.


Le problème se pose lorsque la mort survient à domicile, la nuit, le week-end ou les jours fériés. "À La Réunion, on ne meurt pas comme en métropole où il n'y a jamais d'urgence liée au décès d'une personne", déclarait Théodore Hoarau, président de la Mutualité de La Réunion à Imaz Press cette semaine.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !