Plan de redressement de la direction :

La CFDT "Santé" appelle à la grève illimitée au CHU


Publié / Actualisé
Le syndicat CFDT "Santé-Sociaux" déposait un préavis de grève illimitée en vigueur à partir du mardi 30 janvier 2018 au Centre hospitalier universitaire (CHU). Ses représentants contestent plusieurs points liés au plan de retour à l'efficience présenté par le conseil de surveillance de l'établissement lundi dernier. Le 31 janvier, ce dossier sera défendu à Paris par le directeur général du CHU, Lionel Calenge, à Paris au Comité interministériel pour la performance et la modernisation (COPERMO). Nous publions ci-après le communiqué de l'organisation syndicale. (Photo d'archives)
Le syndicat CFDT "Santé-Sociaux" déposait un préavis de grève illimitée en vigueur à partir du mardi 30 janvier 2018 au Centre hospitalier universitaire (CHU). Ses représentants contestent plusieurs points liés au plan de retour à l'efficience présenté par le conseil de surveillance de l'établissement lundi dernier. Le 31 janvier, ce dossier sera défendu à Paris par le directeur général du CHU, Lionel Calenge, à Paris au Comité interministériel pour la performance et la modernisation (COPERMO). Nous publions ci-après le communiqué de l'organisation syndicale. (Photo d'archives)

 

Situation du CHU de la Réunion : MOBILISATION à partir du 30 janvier 2018 Tous derrière le CHU : pour le PERSONNEL aussi ! Les murs ne soignent pas. Le Syndicat Santé Sociaux CFDT REUNION estime que la demande d’aide faite au Comité Interministériel pour la Performance et la Modernisation (COPERMO) pour de financement des bâtiments hospitaliers est légitime au regard des besoins de la Population de la Réunion.

Cependant, nous rappelons que cela avait été déjà acté et validé sans conditions lors de la table ronde ministérielle lors de la grève de mars 2017. Le Comité Technique d’Etablissement composé de tous les syndicats a voté à l’unanimité contre les contreparties demandées dans ce dossier le 22 janvier 2018. La Communauté médicale a voté 5 pour 15 contre et 19 abstentions.
La Commission des Soins n’a pas voté favorablement ce Plan de Retour à l’Efficience.

Pour la CFDT, cela traduit les inquiétudes des professionnels du CHU sur les conséquences pour le Personnel et pour la Population si ce dossier était mis en application telle quelle. La CFDT a déposé un préavis de grève illimitée pour le 30 janvier afin de pouvoir communiquer et expliquer ce que contient vraiment ce dossier mais aussi afin d’ouvrir la porte sociale totalement absente dans ce dossier.

Ainsi par exemple ce dossier prévoit notamment:

La vente des locaux de Saint Louis

La fermeture des lits d’hospitalisation de Cilaos La suppression nette de 155 postes

La fermeture de 10% de lits complets

De nouvelles répartitions de soins NORD SUD

L’externalisation programmée des secteurs logistiques

Des expérimentations de regroupements de service pour adapter la flexibilité des personnels

Un nouveau mode de calcul d’effectif auprès des malades

Mais ce dossier ne prévoit pas la prise en compte de la carrière de plus de 1200 contractuels...qui ne peuvent attendre 2022 
L’après COPERMO sera pire que la situation actuelle pour les personnels si des bases d’un suivi social des personnels ne sont pas clairement écrites.

Tout cela aura des répercussions sur le Service Public Hospitalier, sur la qualité et sur la sécurité des soins.
La CFDT SANTE et la CFDT Réunion appellent tous les salariés, tout secteur confondu, proches et sympathisants de toutes les branches professionnelles de venir soutenir le CHU et ses personnels pour que l’HOPITAL de demain soit plus humain au service de tous les Réunionnais. 


Le secrétaire général SYNDICAT SANTE  Expédit LOCK-FAT

Le secrétaire général CFDT REUNION Jean Pierre RIVIERE

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !