Les grévistes opposés aux suppressions de postes et de lits (actualisé) :

CHU - Rassemblement devant l'hôpital de Bellepierre et embouteillages


Publié / Actualisé
Les syndicalistes de Force ouvrière (FO) ont distribué des tracts à 6 heures du matin ce vendredi 2 février 2018 devant le Centre hospitalier universitaire (CHU) de La Réunion à Bellepierre (Saint-Denis). Objectif : informer le personnel sur l'appel à la grève lancé par le syndicat pour le 7 février. Un tour de chauffe avant de passer à l'action contre le plan de retour à l'équilibre (PRE) contesté par les syndicats dont FO. La CFDT est elle en grève depuis le 30 janvier dernier. Les grévistes protestent contre les suppressions de postes et de lits contenus dans le PRE élaboré par la direction de l'établissement. Ce plan a été validé mercredi soir par le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO). Le rassemblement des grévistes aux abords du CHU s'est terminé vers 7 heures 30 mais il a provoqué d'importants embouteillages dans le secteur et à l'entrée de la route du littoral dans le sens la Possession - Saint-Denis. Les bouchons n'étaient pas encore résorbés à 7 heures 40 (Photo d'illustration)
Les syndicalistes de Force ouvrière (FO) ont distribué des tracts à 6 heures du matin ce vendredi 2 février 2018 devant le Centre hospitalier universitaire (CHU) de La Réunion à Bellepierre (Saint-Denis). Objectif : informer le personnel sur l'appel à la grève lancé par le syndicat pour le 7 février. Un tour de chauffe avant de passer à l'action contre le plan de retour à l'équilibre (PRE) contesté par les syndicats dont FO. La CFDT est elle en grève depuis le 30 janvier dernier. Les grévistes protestent contre les suppressions de postes et de lits contenus dans le PRE élaboré par la direction de l'établissement. Ce plan a été validé mercredi soir par le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO). Le rassemblement des grévistes aux abords du CHU s'est terminé vers 7 heures 30 mais il a provoqué d'importants embouteillages dans le secteur et à l'entrée de la route du littoral dans le sens la Possession - Saint-Denis. Les bouchons n'étaient pas encore résorbés à 7 heures 40 (Photo d'illustration)

 

"Nous avons fait un tract que nous avons distribué au personnel jusqu'à 8 heures du matin. Forcément, cela a créé des embouteillages. Nous allons aussi rester sur le site afin d'aller voir le personnel pour qu'il se manifeste. On y arrivera pas sans eux. Les contractuels seront mis dehors. Il y aura 155 suppressions de postes avec ce plan. Nous ne sommes pas d'accord. On ne peut pas soigner sans personne. Il faut du monde", indique Gilbert King-Soon, secrétaire de FO, contacté par téléphone.

L'organisation rejoint donc le combat syndical. Jean-Marc Vélia, secrétaire de la CFDT, se satisfait de cette décision. "Nous allons tenir une réunion de bureau de la CFDT ce vendredi au CHU Nord avec nos camarades de l'EPSMR, du CHU de Saint-Pierre et d'autres hôpitaux afin de discuter de notre mouvement. Nous voulons toujours rajouter un volet social à ce plan", commente-t-il.

Pour rappel

Plusieurs chefs de service et de chefs de pôle du Centre hospitalier universitaire (CHU) ont démissionné de leur fonction ce mardi 30 janvier 2018. 34 démissions enregistrées seront transmises à la direction générale du CHU. Cette initiative vise à protester contre le plan de retour à l'équilibre (PRE) défendu ce mercredi 31 janvier à Paris par le directeur général du CHU Lionel Calenge dont les représentants du FAFPHR demandent le départ en raison du déficit actuel de l'établissement dont il serait responsable à leurs yeux. (Photo d'illustration)

Le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO) a examiné ce mercredi 31 janvier 2018 à Paris la situation du Centre hospitalier universitaire de La Réunion (CHU). Une décision favorable a été rendue concernant la reconstruction du bâtiment central de l'hôpital de Saint-Pierre et le plan de retour à l'équilibre.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !