Ils s'opposent au plan de retour à l'équilibre du CHU :

FO et la CFTC débutent leur grève illimitée


Publié / Actualisé
Force ouvrière (FO) et la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) "Santé-Sociaux" entrent dans la danse ce mercredi 7 février 2018 avec des rassemblements prévus devant le Centre hospitalier universitaire (CHU) Nord devant l'hôpital de Bellepierre de Saint-Denis. Ils entament une grève illimitée afin de protester contre le plan de retour à l'équilibre (PRE) de la direction du CHU validé par le Comité interministériel de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO). Pour sa part la CFDT a suspendu son mouvement de grève. Le syndicat estime avoir trouvé un accord avec la direction sur le volet social du PRE (Photo d'archives)
Force ouvrière (FO) et la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) "Santé-Sociaux" entrent dans la danse ce mercredi 7 février 2018 avec des rassemblements prévus devant le Centre hospitalier universitaire (CHU) Nord devant l'hôpital de Bellepierre de Saint-Denis. Ils entament une grève illimitée afin de protester contre le plan de retour à l'équilibre (PRE) de la direction du CHU validé par le Comité interministériel de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO). Pour sa part la CFDT a suspendu son mouvement de grève. Le syndicat estime avoir trouvé un accord avec la direction sur le volet social du PRE (Photo d'archives)

 

Non à la suppression des 155 postes, non à la fermeture des lits d'hospitalisation et oui à la mise en place d’un véritable dialogue social…. Voici les principales revendications contenues dans les préavis de grèves déposés par les deux organisations syndicales. David Belda, secrétaire général FO, a confié ne pas vouloir relâcher la pression avant le Comité technique d’établissement (CTE) organisé le mercredi 14 février entre la direction et les partenaires sociaux.

Un rendez-vous où le COPERMO sera à nouveau évoqué. En attendant, une distribution de tracts de son syndicat aura lieu ce mercredi de 5 heures à 8 heures du matin devant l’hôpital de Bellepierre. Objectif : demander au personnel de rejoindre le mouvement. Le 2 février, une action similaire s'est tenue au CHU et a provoqué de gros embouteillages.

"Nous voulons que le directeur nous explique comment garantir la continuité des soins avec 155 suppressions de poste", a-t-il indiqué ce mardi 6 février. Léonel Camatchy, vice-président de la CFTC "Santé-Sociaux", dénonce lui aussi les modalités du PRE. Son syndicat va aussi concentrer son action devant le bâtiment du CHU Nord.

Lire aussi : La CFDT suspend sa grève

Pour rappel, ce mardi, la CFDT en grève illimitée depuis le mardi 30 janvier a suspendu son mouvement après avoir trouvé un accord avec la direction sur le volet social du PRE. La titularisation de 150 contractuels chaque année, l’accompagnement financier des personnels qui partiront dans le cadre du plan de départ volontaire à la retraite ou encore le suivi du personnel.

Pour rappel, le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO) a examiné ce mercredi 31 janvier à Paris la situation du Centre hospitalier universitaire de La Réunion (CHU). Une décision favorable a été rendue concernant la reconstruction du bâtiment central de l'hôpital de Saint-Pierre et le plan de retour à l'équilibre. Ce PRE prévoit de faire 30 millions d'euros d'économie sur 4 ans dès cette année. Les syndicats ont voté contre à la Comission technique d'établissement.

Lire aussi : CHU - Rassemblement devant l'hôpital de Bellepierre et embouteillages

Plusieurs chefs de service et de chefs de pôle du Centre hospitalier universitaire (CHU) ont démissionné de leur fonction ce mardi 30 janvier 2018. 34 démissions enregistrées ont été transmises à la direction générale du CHU. Cette initiative vise à protester contre le plan de retour à l'équilibre (PRE) et contre le directeur général Lionel Calenge dont les représentants du FAFPHR demandent le départ en raison du déficit actuel de l'établissement dont il serait responsable à leurs yeux.

ts/www.ipreunion.com


   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !