Bâtiment - Le syndicat patronal est allé à Paris :

La FRBTP demande le rétablissement de l'APL accession


Publié / Actualisé
Bernard Siriex, président de la FRBTP, s'est rendu à Paris cette semaine "à la rencontre du gouvernement pour échanger sur les problématiques spécifiques au BTP réunionnais, et en particulier celle qui touche à la suppression de l'allocation logement pour l'accession à la propriété" note le syndicat patronal du Bâtiment (Photo d'illustration)
Bernard Siriex, président de la FRBTP, s'est rendu à Paris cette semaine "à la rencontre du gouvernement pour échanger sur les problématiques spécifiques au BTP réunionnais, et en particulier celle qui touche à la suppression de l'allocation logement pour l'accession à la propriété" note le syndicat patronal du Bâtiment (Photo d'illustration)

Accompagné du secrétaire général de la Fédération, Olivier Wagner, le président Bernard Siriex a d’abord été reçu par les conseillers Outre-mer de Matignon et de l’Elysée, lundi et mercredi, puis par le cabinet du Ministère des Outre-mer, le conseiller à l’Elysée du Ministère de la Cohésion des Territoires, ainsi que des députés de l’Assemblée nationale.

Le président a pu exposer les enjeux du développement du territoire réunionnais. Les rencontres ont été constructives, la FRBTP dit avoir trouvé de "l’écoute" et "des réponses" à ses questions. "Des actions ont déjà été entreprises" note Bernard Siriex.

"Ainsi, mercredi 28 février, la FRBTP a remis à M. Cazelles, conseiller auprès du Président de la République, la motion "relative à l’allocation logement pour l’accession et à l’économie de l’artisanat du bâtiment" qui propose de rétablir ce dispositif et le prolonger jusqu’au 31 décembre 2020" indique la FRBTP.

Cette même motion a été remise au Préfet de La Réunion, lors de la manifestation organisée le lendemain, jeudi 1 mars à Saint-Denis.

"Parmi les autres thématiques abordées : le report du paiement des charges sociales pour les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie en début d’année, le manque crucial d’activité sur le logement social, les besoins en rénovation et amélioration de l’habitat indigne, le maintien de la convention collective Réunion et du badge BTP, la continuité des Assises des Outre-mer, l’application des index locaux dans les marchés passés par les opérateurs, ou encore l’évolution des normes en vigueur dans le bâtiment et les travaux publics écrit encore le syndicat patronal.

"Lors de ce déplacement, la FRBTP s’est rendue aussi à la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), à la Fédération Française du Bâtiment (FFB), ainsi qu’à la Fédération des Entreprises des Outre-mer (FEDOM), qui l’a d’ailleurs accompagnée lors de certaines rencontres.  Ce déplacement a enfin été l’occasion de lancer une toute nouvelle Commission dédiée au BTP Outre-Mer au sein de la FEDOM. Cette commission de suivi et de lobbying, présidée par Bernard Siriex, a pour objet la défense des territoires ultra-marins et leurs spécificités" termine la FRBTP.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !