Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Sentier Augustave, Pêcheurs, Piton de la Fournaise, Lagon, Vie chère


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 18 février au vendredi 22 février 2019 sur Imaz Press :

Lundi 18 février : Sentier Augustave : "C'est un chemin exigeant où la moindre erreur technique peut-être fatale"
Mardi 19 février : Alors qu'il alertaient sur des irrégularités supposées : deux pêcheurs convoqués au Tribunal pour avoir bloqué un bateau au Port-ouest
Mercredi 20 février : Volcan : c'est toujours l'éruption
Jeudi 21 février : Lagon: l'eau est trop chaude, les coraux suffoquent
Vendredi 22 février : La vie est de plus en plus chère à La Réunion, c'est l'INSEE qui le dit
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 18 février au vendredi 22 février 2019 sur Imaz Press :

Lundi 18 février : Sentier Augustave : "C'est un chemin exigeant où la moindre erreur technique peut-être fatale"
Mardi 19 février : Alors qu'il alertaient sur des irrégularités supposées : deux pêcheurs convoqués au Tribunal pour avoir bloqué un bateau au Port-ouest
Mercredi 20 février : Volcan : c'est toujours l'éruption
Jeudi 21 février : Lagon: l'eau est trop chaude, les coraux suffoquent
Vendredi 22 février : La vie est de plus en plus chère à La Réunion, c'est l'INSEE qui le dit

Lundi 18 février : Sentier Augustave : "C'est un chemin exigeant où la moindre erreur technique peut-être fatale"

Deux chutes mortelles en un mois sur le même tronçon du sentier Augustave, deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années ont perdu la vie. Forcément, cela suscite des interrogations. Ce sentier situé à Mafate est particulièrement apprécié et fréquenté par les Réunionnais et les touristes. Un sentier géré par les services de l'office national des forêts en charge de la sécurisation de ce passage de haute montagne. Malgré une main courante, des escaliers et une rambarde, le sentier Augustave est-il particulièrement accidentogène ?

Mardi 19 février : Alors qu'il alertaient sur des irrégularités supposées : deux pêcheurs convoqués au Tribunal pour avoir bloqué un bateau au Port-ouest

Cinq jours. Cinq jours que le bateau convoyeur "l'Île Sainte-Marie" battant le pavillon malgache est amarré au Port-ouest. Cinq jours que des pêcheurs Réunionnais l'empêchent de décharger son poisson. Sur le quai, ils dénoncent le manque de contrôle :  "C'est une véritable passoire", alertent-ils, on entrerait au Port-ouest comme dans un moulin. Ni les services vétérinaires, ni les douanes n'ont contrôlé la cargaison. Et la situation semble bloquée... Ironie du sort, Yannis Latchimy, l'un des pêcheurs à l'origine de l'action et Bertrand Baillif, président du Comité des Pêches sont convoqués au Tribunal de Grande Instance ce mardi 19 février 2019. On leur reproche de bloquer un bateau, qu'ils jugent complétement hors la loi...

Mercredi 20 février : volcan : c'est toujours l'éruption

Depuis 17 heures ce mardi 19 février 2019 le Piton de la Fournaise est de nouveau en éruption. Le volcan , qui semble vouloir jouer les divas capricieuses, s'était réveillé lundi à 9 heurs 48. Il s'était rendormi le même jour à 22 heures. Et le voila de nouveau actif. La lave jaillit d'une ou plusieurs fissures sont ouvertes sur flanc est du Dolomieu, un peu plus bas que que celles ouvertes lundi . La préfecture a annoncé le passage en alerte 2-2 à 18h30 mardi et l'accès à l'enclos est totalement interdit au public jusqu'à nouvel ordre. Les admirateurs de la Fournaise ont toutefois ous se consoler en admirant le spectacle depuis la RN2.

Jeudi 21 février : Lagon: l'eau est trop chaude, les coraux suffoquent

Fortes pluies, coulées de boue, cyclones... et hautes températures. Les coraux sont en souffrance. Dans le lagon à Saint-Leu, Etang-Salé et à la Saline-les-Bains, ils suffoquent, perdent de leurs couleurs et blanchissent tout doucement... Si le phénomène est pour le moment réversible et pas forcement synonyme de mort, il révèle surtout un mauvais état de santé du corail...

Vendredi 22 février : la vie est de plus en plus chère à La Réunion, c'est l'INSEE qui le dit

En 2018, les prix se sont envolés, l'inflation est trois supérieure à celle de 2017. Une flambée qui s'explique par plusieurs facteurs; internationaux, nationaux et locaux. Quant aux postes de dépenses concernés, ce sont souvent ceux qui pèsent le plus lourd dans les porte-monnaie des Réunionnais, les services, l'alimentation, les carburants. Dans cette étude, l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) indique qu'il y a eu des baisses notamment dans la communication et le transport aérien mais cela n'aura pas suffi à contrecarrer cette inflation record de 1,8%. Les prix ont bondi, une situation que les Réunionnais n'avaient plus connue depuis 2012.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !