Fracture numérique :

Internet et les gramounes, ce n'est pas encore ça


Publié / Actualisé
Le Salon des seniors se tient du 31 mai au 2 juin 2019. S'il aborde tous les thèmes de la "silver économie" - caisses de retraites, habitat, pathologies... - il abritera aussi un stand dédié au numérique, pour aider les gramounes à mieux connaître les outils du web. A La Réunion, l'utilisation d'internet s'élève à 84%, mais tout le monde ne bénéficie pas du même accès. Et les seniors ont encore du mal à se mêler au monde numérique. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le Salon des seniors se tient du 31 mai au 2 juin 2019. S'il aborde tous les thèmes de la "silver économie" - caisses de retraites, habitat, pathologies... - il abritera aussi un stand dédié au numérique, pour aider les gramounes à mieux connaître les outils du web. A La Réunion, l'utilisation d'internet s'élève à 84%, mais tout le monde ne bénéficie pas du même accès. Et les seniors ont encore du mal à se mêler au monde numérique. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Alors que l’on entre dans une ère de la numérisation et la dématérialisation, les seniors restent parfois sur le banc de touche.

Lire aussi : Gramounes, ces grands oubliés qui souffrent en silence

Il est très dur d’obtenir des chiffres précis sur la relation des seniors avec le numérique à La Réunion, mais selon les associations ils s’alignent plus ou moins sur la tendance nationale. "Internet leur fait peur", nous explique Yasmine Lenormand, coordinatrice d’actions gérontologiques à Oriapa, association d’aide et d’accompagnement des personnes âgées de La Réunion. "On essaie justement de leur montrer que certains outils numériques sont plus simples qu’il n’y paraît."

L'association Oriapa tiendra un stand sur le Salon des seniors. Des ateliers y seront présentés pendant les 3 jours du salon pour aider les personnes âgées à manier une tablette numérique. "C’est un outil plutôt accessible pour eux", selon Yasmine Lenormand. "On leur apprend notamment à utiliser des applications basiques, à trouver des informations pratiques, à utiliser un moteur de recherche, faire un appel vidéo ou écouter une chanson sur Youtube…"

Les personnes âgées qui passent le cap ont entre 65 et 75 ans

Les seniors réunionnais qui utilisent internet vivent surtout en ville. "Il y a une vraie différence entre ceux qui vivent dans les hauts, et ceux qui vivent sur le littoral" selon Yasmine Lenormand. Les seniors qui ont travaillé dans le passé sont également plus enclins à se tourner vers le numérique : "ceux qui ont travaillé en bureau par exemple sont plus sensibles au monde d’internet."

En réalité, ceux qui se mettent au web à La Réunion sont surtout des jeunes seniors, dans la tranche 65-75 ans, et il s’agit majoritairement de femmes. Selon l'association Les Petits frères des pauvres, qui a mené une étude nationale sur l’accès au numérique des personnes du 3ème âge, 27% des 60 ans et plus n’utilisent jamais internet, soit environ 4 millions de personnes. On apprendra même que 14% des 60-70 ans sont en situation d’exclusion numérique.

(source : Petits frères des pauvres)

Les femmes seniors sont encore plus victimes de cette exclusion numérique, notamment celles qui vivent seules et avec de faibles revenus. Pourtant internet, même s’il est encore dur à appréhender par nos gramounes, reste un moyen de rester en contact, un facteur de lien social qui évite l’isolement relationnel.

La Réunion plutôt connectée, mais moins qu'en métropole

Depuis quelques années, internet s’est bien implanté à La Réunion. C’est même le département d’Outre-mer le plus connecté. Et pratiquement la totalité des accès en fibre optique dans les Outre-mer sont localisés sur l’île, 9 sur 10 pour être précis.

Aujourd’hui les Réunionnais sont presque aussi connectés qu'en métropole, puisqu’en 2018, on enregistrait un taux d’utilisation d’internet de 84% - 11 points de plus qu’en 2014 - contre 88% en métropole.

Mais le taux de connexions a peu progressé en 4 ans, il reste d’ailleurs en-dessous de la moyenne nationale : 71% des ménages réunionnais ont une connexion internet fixe contre 85% dans l’hexagone. Et concernant la connexion quotidienne, la différence est flagrante là aussi... 68% des Réunionnais se connectent tous les jours contre 76% en métropole. Ce sont d’ailleurs les jeunes et les classes CSP+ qui sont les plus concernés. D’autant plus que seuls 63% des habitants possèdent un ordinateur... La Réunion est donc de plus en plus connectée mais elle reste encore assez éloignée de l'hexagone.

mm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !