Le budget devrait tripler à la rentrée 2019/2020 :

Le dispostif "petit-déjeuner à l'école" étendu à d'autres communes


Publié / Actualisé
Une rumeur indique depuis quelques jours que l'opération "petit-déjeuner à l'école" pourrait ne pas être reconduite dans l'île pour l'année scolaire 2019-2020. Interrogée par Imaz Press, l'Académie de La Réunion dément formellement. Au contraire, le dispositif sera étendu à de nouvelles communes à la rentrée prochaine et le budget alloué à l'opération devrait tripler (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Une rumeur indique depuis quelques jours que l'opération "petit-déjeuner à l'école" pourrait ne pas être reconduite dans l'île pour l'année scolaire 2019-2020. Interrogée par Imaz Press, l'Académie de La Réunion dément formellement. Au contraire, le dispositif sera étendu à de nouvelles communes à la rentrée prochaine et le budget alloué à l'opération devrait tripler (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La liste des nouvelles communes sélectionnées pour participer à ce dispositif n'a pas encore été publiée. " Il est trop tôt pour s’avancer aujourd’hui. Nous pourrons communiquer sur les nouvelles villes concernées à la rentrée"estime Jean-François Salles, inspecteur à l’Académie de La Réunion.

Actuellement quatre villes sont déjà concernées par ces petits déjeuners : Le Port, Saint-André, Saint-Denis et Saint-Louis. Au total 46 écoles bénéficient de ce dispositif mis en place le 25 mars 2019.

Lire aussi : 46 écoles vont bénéficier de la distribution d'un petit-déjeuner

Un fonds de 264 000 euros a été alloué par les ministères de l’Éducation nationale et de la Jeunesse pour la mise en place de cette action. Si le budget devait être réellement triplé, l’Académie de La Réunion bénéficierait d’un fonds d’environ 792 000 euros.

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du plan d’action de lutte contre la pauvreté initié par le gouvernement et piloté par le ministère des Outre-mer.

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Bruno, depuis son mobile, Posté
A l ' époque, il y a une quinzaine d'années :nous étions représentants d' élève mon épouse et moi à l école Paul Hermann des Makes, nous avions fait voter au conseil d 'école avec le partenariat de la mairie un petit-déjeuner car les enfants des hauts ne dejeunaient pas ou très peu . Mais faute de moyens la commune à abandonné le projet au bout de 2 ou 3 ans. Alors ce n'est pas nouveau ce problème.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...