Pour combattre les préjugés :

Trois jours pour découvrir la culture sri-lankaise avec Ansamb OI


Publié / Actualisé
L'association Ansamb OI, créée en décembre 2018 en soutien aux migrants sri-lankais arrivés à La Réunion, organise du 5 au 7 juillet un événement gratuit et ouvert à tous dans ses locaux situés au 306 rue du Maréchal Leclerc à Saint-Denis. L'objectif : faire découvrir la culture sri-lankaise aux Réunionnais. (Photo as/www.ipreunion.com)
L'association Ansamb OI, créée en décembre 2018 en soutien aux migrants sri-lankais arrivés à La Réunion, organise du 5 au 7 juillet un événement gratuit et ouvert à tous dans ses locaux situés au 306 rue du Maréchal Leclerc à Saint-Denis. L'objectif : faire découvrir la culture sri-lankaise aux Réunionnais. (Photo as/www.ipreunion.com)

Sur les murs de la salle, de nombreuses affiches retraçant l’histoire du pays, ses coutumes, sa gastronomie, mais aussi ses célébrités sont accrochées pour faire découvrir des facettes de la culture sri-lankaise que nous ne connaissons pas.

Dès ce vendredi, les Réunionnais sont invités à venir découvrir cette exposition qui sera permanente. Un déjeuner placé sous le signe de l’océan Indien était par ailleurs organisé. " Un repas mélangeant la gastronomie comorienne, créole, sri-lankaise, malgache et mahoraise a été servi pour créer un moment de partage et d’échange entre nos différentes cultures " souligne Fabrice Indraye, secrétaire adjoint de l’association.

L’exposition est aussi l’occasion de découvrir la danse, le chant, ou encore le carrom, qui est une sorte de billard indien. " C’est le moyen de contrecarrer les préjugés que certaines personnes peuvent avoir. L’ignorance est la première cause des préjugés, alors le meilleur moyen d’améliorer la situation est de donner la possibilité aux gens de découvrir la culture sri-lankaise " explique Naranma.

Trois jours donc placé sous le signe des festivités et de l'échange. L'association espère ainsi promouvoir le vivre-ensemble, alors que des tensions ont pu être observées depuis les premières arrivées de migrants.

L'association parle de ces trois jours de portes ouvertes. Regardez :

 

   

1 Commentaire(s)

Phamsi Damal , Posté
Je voudrais être bénévole pour les aider.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...