Contre la réforme de "l'école de la confiance" :

Le Saiper attend le ministre de l'Education nationale de pied ferme


Publié / Actualisé
Le syndicat alternatif et indépendant du personnel de l'éducation de La Réunion (SAIPER) a fait sa rentrée ce mardi 13 août 2019. La visite du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et de Sophie Cluzel, Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, prévue lundi 19 août 2019 sur notre île fait réagir le mouvement. Le deuxième syndicat de l'enseignement du premier degré (maternelle et primaire) annonce des actions pour dire aux représentants du gourvernement tout le mal qu'il pense de la réforme portant sur "l'école de la confiance" (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Le syndicat alternatif et indépendant du personnel de l'éducation de La Réunion (SAIPER) a fait sa rentrée ce mardi 13 août 2019. La visite du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et de Sophie Cluzel, Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, prévue lundi 19 août 2019 sur notre île fait réagir le mouvement. Le deuxième syndicat de l'enseignement du premier degré (maternelle et primaire) annonce des actions pour dire aux représentants du gourvernement tout le mal qu'il pense de la réforme portant sur "l'école de la confiance" (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Le mécontentement contre cetet réforme est "profond et justifié" selon le syndicat. Le SAIPER craint la création "d'une école à deux vitesses" où les plus faibles seraient le plus pénalisés.

Stéphane Checkouri, dirigeant du syndicat, dénonce notamment une prise en charge au rabais des élèves porteurs de handicap. Regardez

lp/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !