A la une du dimanche 17 novembre 2019 :

Gilets jaunes, rétro, Saint-Pierroise et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - A la une de ce dimanche matin 17 novembre 2019 :

- Un an après la naissance des Gilets jaunes, les irréductibles s'organisent autrement
- Gilets jaunes : le 17 novembre 2018 naissait une ferveur citoyenne inédite
- Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press - Week-end tragique, dette régionale, attentats de Paris, Arajufa, budget de l'Elysée
- La Saint-Pierroise qualifiée pour le 8ème tour de la Coupe de France
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Risques d'orages dans les hauts
BONJOUR - A la une de ce dimanche matin 17 novembre 2019 :

- Un an après la naissance des Gilets jaunes, les irréductibles s'organisent autrement
- Gilets jaunes : le 17 novembre 2018 naissait une ferveur citoyenne inédite
- Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press - Week-end tragique, dette régionale, attentats de Paris, Arajufa, budget de l'Elysée
- La Saint-Pierroise qualifiée pour le 8ème tour de la Coupe de France
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Risques d'orages dans les hauts

Un an après la naissance des Gilets jaunes, les irréductibles s'organisent autrement

Ce dimanche 17 novembre 2019 marque le premier anniversaire du début des protestations qui ont secoué La Réunion pendant de nombreuses semaines. Il y a un an jour pour jour, le mouvement des Gilets jaunes réunionnais est né. La Réunion s'est embrasée sous la colère de la population, qui dénonçait le coût de la vie dans l'île, les monopole, le manque de transparence de la classe politique... Mais alors que les manifestations ont disparu, les irréductibles du mouvement eux, sont toujours là. Leur mode d'action a juste muté.

Gilets jaunes : le 17 novembre 2018 naissait une ferveur citoyenne inédite

Ce dimanche 17 novembre 2019, les Gilets jaunes péi célèbrent le premier anniversaire d'un mouvement citoyen inédit. Durant quinze jours, La Réunion a été paralysée par des barrages sur les axes routiers de l'île mais le mouvement ne se résume pas à cela. Derrière ces blocages, il y a ces femmes et ces hommes descendus crier dans la rue leur mal-être, leur ras-le-bol, leur défiance face à la classe politique et leurs revendications. Il y a un an jour pour jour, La Réunion est sortie de sa torpeur. Ces visages, ces émotions, ces rencontres, ces lieux, ces tranches de vie militante ont été captés par le photographe d'Imaz Press Réunion. Retrouvez les instantanés de ce mois de novembre 2018 en images.

Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press - Week-end tragique, dette régionale, attentats de Paris, Arajufa, budget de l'Elysée

Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 11 novembre au vendredi 15 novembre 2019 sur Imaz Press :

- Lundi 11 novembre - Un week-end marqué par une succession de drames à La Réunion
- Mardi 12 novembre - La Nouvelle route du littoral plombe la dette de la Région
- Mercredi 13 novembre - Attentats de Paris : quatre ans plus tard, La Réunion se souvient
- Jeudi 14 novembre - L'Arajufa, aux services des Réunionnais depuis 50 ans
- Vendredi 15 novembre - Budget de l'Élysée en hausse : ça nous coûte un pognon de dingue !

La Saint-Pierroise qualifiée pour le 8ème tour de la Coupe de France

Cela faisait trente ans que la Saint-Pierroise n'avait plus joué la Coupe de France en métropole. Pour ce 7ème tour de la Coupe de France, l'équipe réunionnaise affrontait le Jura Sud Foot, une équipe de Nationale 2 dans le froid métropolitain sur une pelouse synthétique. Deux éléments qui ne jouaient pas en la faveur des joueurs péi. Pourtant, ça n'aura pas empêché Jean Michel Fontaine de marquer l'unique but de la rencontre à la vingtième minute, une frappe cadrée, qui a fini au fond du filet.  Ce samedi 16 novembre 2019, à l'issue d'une rencontre haletante, le leader du classement de Régionale 1 à La Réunion s'est donc qualifié pour le 8ème tour de la Coupe de France.

La pa Météo France i di, sé zot i di - Risques d'orages dans les hauts

Le vent continue de souffler sur l'île, surtout le Nord-Est. Il se décalera ensuite dans le Nord durant l'après-midi. Le tonnerre pourrait bien faire son entrée dans les hauts. Pauvre Matante Rosina, elle qui a peur de l'orage... Côté mer c'est toujours bien agité, évitez donc les sorties en bateau. Seule la région de Saint-Pierre reste plutôt à l'abri. Un changement cependant par rapport à la veille : il y aura un peu plus d'éclaircies !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !