Après 20 jours de grève :

Les salariés en colère de la Brink's ont repris le travail


Publié / Actualisé
Ils auront tenu le piquet de grève durant vingt jours. Se seront relayés devant le siège social de la Brink's, leur employeur, même les jours de fête de fin d'année. Mais au bout du compte, ils ont dû abandonner la bataille sans avoir obtenu d'engagement ou de garantie de la part de la direction de l'entreprise. Les employés en colère réclamaient, notamment, le calcul de leur prime d'ancienneté soit réalisé sur le taux qui, jusqu'ici, servait de base et leur était favorable et une augmentation de salaire. Selon eux, la direction a joué la montre et après vingt jours sans salaire et sans dialogue avec les décideurs, les grévistes ont, d'un commun accord, pris la décision de retourner au travail ce lundi 6 janvier 2020.
Ils auront tenu le piquet de grève durant vingt jours. Se seront relayés devant le siège social de la Brink's, leur employeur, même les jours de fête de fin d'année. Mais au bout du compte, ils ont dû abandonner la bataille sans avoir obtenu d'engagement ou de garantie de la part de la direction de l'entreprise. Les employés en colère réclamaient, notamment, le calcul de leur prime d'ancienneté soit réalisé sur le taux qui, jusqu'ici, servait de base et leur était favorable et une augmentation de salaire. Selon eux, la direction a joué la montre et après vingt jours sans salaire et sans dialogue avec les décideurs, les grévistes ont, d'un commun accord, pris la décision de retourner au travail ce lundi 6 janvier 2020.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !