Pour protester contre la gestion de la crise sanitaire :

Grand port maritime : débrayage annoncé pour ce jeudi


Publié / Actualisé
La CGTR ports et docks appelle au débrayage ce jeudi matin 17 septembre 2020. Le syndicat rejoint ainsi l'appel à la grève lancé au plan national et relayé à La Réunion par l'intersyndicale (CGTR, FSU, Saiper et Solidaires). "Nous nous alignons sur revendications d'augmentation de salaire et de refus d'application du plan de relance mis en place par l'Etat, en raison de la situation sanitaire, sans aucune contrepartie pour les travailleurs" indique Danio Ricquebourg, Secrétaire général de la CGTR ports et docks. "Mais nous avons aussi des revendications concernant la gestion de la crise sanitaire sur le Grand port maritime" souligne le syndicaliste (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La CGTR ports et docks appelle au débrayage ce jeudi matin 17 septembre 2020. Le syndicat rejoint ainsi l'appel à la grève lancé au plan national et relayé à La Réunion par l'intersyndicale (CGTR, FSU, Saiper et Solidaires). "Nous nous alignons sur revendications d'augmentation de salaire et de refus d'application du plan de relance mis en place par l'Etat, en raison de la situation sanitaire, sans aucune contrepartie pour les travailleurs" indique Danio Ricquebourg, Secrétaire général de la CGTR ports et docks. "Mais nous avons aussi des revendications concernant la gestion de la crise sanitaire sur le Grand port maritime" souligne le syndicaliste (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Danio Ricquebourg fait ainsi allusion à l'identification d'un cas de Covid-19 ce vendredi 11 septembre au Grand port maritime. Dans une conférence de presse tenue ce samedi il a  exprimé les inquiétudes des dockers et a demandé "des tests plus réguliers lorsqu'un cas de Covid-19 est identifié".

En colère, il avait affirmé que le Grand port maritime "avait initialement refusé que toutes les personnes contact puissent se faire dépister". Il avait ajouté “les raisons économiques sont en train de primer sur la santé des travailleurs”. Le syndicalistes avait ensuite affirmé “Il (l'agent du Grand port  - ndlr) était malade depuis la semaine la semaine passée, c’est seulement vendredi qu’on apprend qu’il était positif.”

Le Grand port assure que les tous les agents en contact avec la personne positive au coronavirus se sont vus remettre une ordonnance pour un dépistage qui a été effectué ce lundi.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !