[LIVE - VIDEO/PHOTOS] Lecture et minute de silence au collège Les Deux Canons :

Assassinat de Samuel Paty : nouvel hommage dans les écoles de La Réunion


Publié / Actualisé
Comme partout en France, une cérémonie d'hommage se tient à 14h ce lundi 2 novembre dans les écoles, collèges et lycées de La Réunion. Le corps enseignant et les élèves, auront à nouveau une pensée pour Samuel Paty, enseignant assassiné le 16 octobre par un terroriste pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet en classe. Une lecture sera faite de la lettre aux instituteurs et aux institutrices, écrite par Jean Jaurès le 15 janvier 1888. A l'issue de cette lecture, une minute de silence sera observée. Suivez notre live au collège Les Deux Canons à Sainte-Clotilde, avec la présence de la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Comme partout en France, une cérémonie d'hommage se tient à 14h ce lundi 2 novembre dans les écoles, collèges et lycées de La Réunion. Le corps enseignant et les élèves, auront à nouveau une pensée pour Samuel Paty, enseignant assassiné le 16 octobre par un terroriste pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet en classe. Une lecture sera faite de la lettre aux instituteurs et aux institutrices, écrite par Jean Jaurès le 15 janvier 1888. A l'issue de cette lecture, une minute de silence sera observée. Suivez notre live au collège Les Deux Canons à Sainte-Clotilde, avec la présence de la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Suivez le live de notre journaliste :

  • IPR

    Ce live est maintenant terminé, merci de nous avoir suivi.

  • IPR

    Les élèves reprennent le chemin de leur classe après l'hommage à Samuel Paty : 

    Les élèves du collège Deux-Canons retournent en classe après l'hommage et la minute de silence pour le professeur assassiné. Ce moment a aussi été l'occaison pour eux de rencontrer et de discuter avec le Préfet. 

  • IPR

    Réaction de Bernard Lorion, proviseur au collège Deux-Canons :

    "Cet hommage est un message pour montrer que la République est forte et laïque, que le respect de la religion est important. C'est impensable de tuer un professeur parce qu'il fait son travail. Les professeurs ont commencé à travailler sur la liberté d'expression, c'est un début, tout est à mettre en place pour que les élèves appréhendent ces savoirs et puissent ensuite en débattre. Il n'y a pas de peur particulière à la Réunion mais on sait que des élèves peuvent entendre des choses sur les réseaux sociaux donc on fait attention, on reste vigilant."

  • IPR

    La rectrice s'exprime concernant la lettre tronquée de Jean Jaurès : 

    "On a choisi des extraits du texte de Jean Jaurés, des extraits qui parlaient aux elelves. La lettre est connue et publique, tout le monde peut s'en servir. Là l'objectif est de parler aux éleèves d'où la suprression des technicités."

    Ecoutez :

  • IPR

    La rectrice rend hommage aux professeurs de l'île : 

    La rectrice rend hommage aux enseignants de l'île : "Je rends hommage aux professeurs de La Réunion à qui j'ai écris une lettre pour leur apporter mon soutient et leur dire à quel point nous sommes attachés à eux. Nous sommes conscients de la détermination des professeurs et nous sommes auprès d'eux pour leur donner un cadre et assurer leur protection face aux attaques dont ils peuvent être victimes. Cette histoire, c'est l'affaire de tous : philopsophie, langues, éductation civique, tous les professeurs sont mobilisés."

  • IPR

    La rectrice s'exprime au micro d'Imaz Press après la minute de silence : 

    "Nous tenions à marquer notre présence en même temps que tous les élèves et tous les enseignants. Cet assassinat a renforcé notre détermination renforcé notre travail. Nous rendons hommage à un enseignant mais nous sommes également frappés par les attentats de Nice et d'Avignon, tout aussi choquant que le meurtre d'un professeur." 

  • IPR

    La rectrice et le Préfet échangent avec les élèves du collège : 

    Après la minute de silence, la rectrice et le préfet échangent avec les élèves du collège qui sont très contents de rencontrer le préfet et de discuter avec lui.

  • IPR

    La minute de silence en hommage au professeur assassiné se termine sous les applaudissements des éléves, de la rectrice et du Préfet. 

  • IPR

    La minute de silence en mémoire de Samuel Paty débute.

    Tout le collège est plongé dans le silence.

  • IPR

    L'hommage commence, le préfet et la rectrice sont présents

    La lettre de Jaurès aux instituteurs et institutrices est lue devant une assemblée recueillie

  • IPR

    Les 1.050 élèves du collège se rassemblent pour l'hommage à Samuel Paty :

     

  • IPR

    Emotion et recueillement

    Tous les élèves sont rassemblés dans la cour par classe pour assister à l’hommage.

    1.500 marmailles sont scolarisés dans cet établissement

  • IPR

    "Aux instituteurs et institutrices" : la lettre de Jean Jaurès dans son intégralité

    Alors qu'à 14h les élèves de France devront lire la lettre aux instituteurs et institutrices de Jean Jaurès du 15 janvier 1888, des enseignants se sont rendus compte que le texte avait été tronqué par l'Education nationale. Les passages concernant la liberté des enseignants et la critique du système de notation des élèves auraient été supprimés, selon le journal Libération. De quoi mettre en colère certains enseignants que l'hommage à Samuel Paty prévu ce lundi tient justement à défendre et valoriser la liberté d'expression.

    Des professeurs dénoncent ici un travail de censure quand l'Education nationale estime simplement avoir adapté le texte (il est vrai, très long) à une lecture plus rapide et plus adaptée aux élèves. A Imaz Press Réunion, pour ne pas déformer les propos de Jean Jaurès, nous publions la lettre dans son intégralité, disponible sur le site de la Bibliothèque nationale de France François-Mitterrand.

    La lettre est à retrouver ici

  • IPR

    Bonjour

    A l'unisson de leurs homologues de Métropole, les élèves et le personnel de l'Education nationale rendent un nouvel homamge à Samiuel Paty, mort pour que la liberté d'expression vive
    Restez avec nous, nous sommes en direct du collège des Deux Canons à Saint-Denis

A propos

Nouvel hommage à Samuel Paty

La rectrice de région académique, Chantal Manès-Bonnisseau est présente au collège Les Deux Canons à Saint-Denis ce lundi 2 novembre 2020 pour rendre hommage à Samuel Paty. L'enseignant a été sauvagement assassiné par un terroriste le vendredi 16 octobre dans les Yvelines, pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet parues dans Charlie Hebdo à ses élèves.

La cérémonie d'hommage prévue à 14h est organisée au même moment dans toutes les classes des écoles, collèges et lycées de France. 

Lire aussi : Pour que Samuel Paty ne soit pas mort pour rien

"À travers cet hommage à un enseignant assassiné pour avoir enseigné la liberté d’expression, c’est la communauté éducative tout entière qui affirmera son unité autour de la défense des valeurs de la République, de la liberté d’expression et du principe de laïcité" déclarait alors le rectorat en annonçant la tenue de cette cérémonie.

Une lecture sera faite de la lettre aux instituteurs et aux institutrices, écrite par Jean Jaurès le 15 janvier 1888. Un texte accusé d'avoir été amplement découpé, dans une version courte et une version longue pouur "s'adapter" aux élèves. Mais les passages défendant l'autonomie des enseignants et critiquant le recours abusif aux évaluations ont été supprimés. Un remaniement du texte d'origine pointé du doigt alors que l'Education nationale dit vouloir défendre la liberté d'expression.

A l’issue de cette lecture, une minute de silence sera observée. Puis les emplois du temps habituels reprendront le lundi après-midi. 

Au cours de la journée, et selon des modalités décidées par chaque école et établissement scolaire, un temps de concertation sera organisé afin de permettre aux équipes éducatives de se réunir pour exprimer et partager leur émotion et pour préparer des séances pédagogiques en classes dans le cadre de l’enseignement moral et civique et du parcours citoyen, autour des valeurs de la République, de la liberté d’expression et du rôle de l’École dans la défense de la laïcité.  Pour ce faire, ils pourront s’appuyer sur les ressources mises à leur disposition, déclinées par cycle pour l’école primaire, puis pour le collège et pour le lycée. "L’implication des élèves, la capacité à faire vivre les valeurs de la République en classe et dans l’école et l’établissement scolaire grâce à des démarches pédagogiques spécifiques, sont des axes forts, qui donnent sens à l’action citoyenne et au vivre ensemble" écrit le rectorat.

La reprise de l'école depuis la semaine dernière est plus que jamais particulière pour les élèves, déjà concernés par un protocole sanitaire lié à la pandémie de Covid-19 - renforcé depuis ce lundi 2 novembre - et marquée par deux attentats terroristes. D'abord celui de l'enseignant Samuel Paty, touchant directement la sphère de l'Education nationale, ensuite celui de la basilique de Nice jeudi 29 octobre, où trois personnes ont perdu la vie.

Lire aussi : Les élèves débutent leur semaine avec un protocole sanitaire renforcé

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !