Jeux des îles de l'Océan Indien :

Que la fête commence


Publié / Actualisé
C'est dans un stade de Belle-vue archi comble que s'est déroulée la cérémonie d'ouverture des sixièmes jeux des îles de l'Océan Indien ce vendredi soir 29 août 2003 à Maurice. Une ouverture placée sous le signe de mars puisque la planète rouge était visible derrière la vasque qui a accueilli la flamme olympique
C'est dans un stade de Belle-vue archi comble que s'est déroulée la cérémonie d'ouverture des sixièmes jeux des îles de l'Océan Indien ce vendredi soir 29 août 2003 à Maurice. Une ouverture placée sous le signe de mars puisque la planète rouge était visible derrière la vasque qui a accueilli la flamme olympique
La cérémonie d'ouverture des sixièmes jeux des îles de l'Océan Indien a mal commencé et a bien failli ne pas se dérouler à cause d'un incident protocolaire. Le drapeau de la république islamique des Comores n'avait pas été hissé au-dessus du stade de Belle-vue contrairement aux pavillons des autres nations. Le ministre des sports comoriens n'a pas manqué de le remarquer. Il a refusé d'entrer sur le stade et interdit à la délégation de participer au défilé. Finalement tout est rentré dans l'ordre avec la mise en place des couleurs des Comores. Le ministre est monté dans la tribune officielle, des excuses ont été présentées publiquement lors des discours d'ouverture alors que le public non informé de l'incident se demandait ce qui avait bien pu se passer.

Willy Blain porte-drapeau

C'est la délégation France Océan Indien qui a ouvert le défilé des athlètes. Willy Blain, le champion du monde de boxe a été choisi pour porter le drapeau. Les sportifs de Mayotte ont défilé avec ceux de la délégation réunionnaise.
Mais le stade avait son dieu en la personne du Mauricien Eric Milazar qui a participé à la finale du 400 m des championnats du monde d'athlétisme qui se déroulent actuellement à Paris. Le public mauricien lui a fait un accueil digne d'une pop star. Et c'est en toute logique que Milazar a été le porte-drapeau de la délégation mauricienne.
Dans son allocution d'ouverture, le président du comité international des jeux (CIJ) Roger Henri s'est félicité de la participation d'athlète mahorais à ces jeux. Il a conclu son discours lançant à tous les jeunes présents "exportez votre sourire afin que notre Région de l'Océan Indien devienne un havre de Paix".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !