Jeux des Îles :

Les Mauriciens jouent à guichets fermés


Publié / Actualisé
Les épreuves sportives des 6e Jeux des îles de l'Océan Indien attirent les foules mauriciennes. Dans toutes les disciplines, un public nombreux vient soutenir fortement les athlètes mauriciens. Dans toutes les disciplines, les gradins sont combles lorsque le pays est en compétition
Les épreuves sportives des 6e Jeux des îles de l'Océan Indien attirent les foules mauriciennes. Dans toutes les disciplines, un public nombreux vient soutenir fortement les athlètes mauriciens. Dans toutes les disciplines, les gradins sont combles lorsque le pays est en compétition
Cet engouement est un contraste saisissant avec les derniers Jeux à la Réunion où beaucoup d'épreuves se sont déroulées dans l'indifférence la plus totale. À Maurice c'est devant des gradins combles que se déroule l'ensemble des compétitions où des Mauriciens sont engagés. Les billets mis en vente sont rapidement écoulés, si bien que les supporters venus tout spécialement de La Réunion et d'ailleurs ne trouvent pas de place et ne peuvent entrer dans les stades. Difficile de franchir les portes. Plusieurs policiers vérifient les billets et les accréditations, il est difficile, voire impossible de resquiller. Les responsables de l'organisation ont volontairement limité le nombre d'entrée, à cause du choix politique de construire des sites à taille raisonnable.

Places limitées

Même la presse n'a reçu qu'un quota restreint d'accréditations pour les seize sites de compétition. Mais le bât blesse lorsque les athlètes n'ont pas le droit d'assister aux épreuves de discipline autres que pour laquelle ils concourent. Une première dans l'histoire des Jeux. Sauf curieusement, pour les footballeurs qui peuvent aller sur tous les sites.
"Question de sécurité" se défendent les organisateurs. "Le nombre de places est limité dans chaque site et ont ne peut accueillir autant de monde qu'on le souhaiterait" disent-ils encore. Il est vrai que certains lieux comme le dojo ne sont pas adaptés pour accueillir une telle manifestation. Face à la grogne dans le village, la décision de laisser entrer les athlètes en fonction des places disponibles a été prise dimanche matin.

Consolation

Une consolation pour le public non mauricien. Si toutes les épreuves où l'île Maurice est impliquée se déroulent à guichet fermé, il n'en est pas de même pour les autres rencontres. Le match de basket féminin Réunion Madagascar de lundi matin a, par exemple, débuté avec seulement une centaine de spectateurs mauriciens et malgaches. À la moitié du match, une centaine de supporters malgaches a pu entrer gratuitement.
Reste le problème des supporters venus spécialement pour les Jeux et qui espéraient assister aux confrontations entre leur pays et Maurice. Certains d'entre eux, à leur grand mécontentement, doivent se contenter de suivre ces compétitions-là à la télé dans leur chambre d'hôtel.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !