Surf: Rip Curl Search :

Ils ont glissé sur la vague


Publié / Actualisé
La houle a joué le jeu et les premières séries du Rip Curl Search ont pu commencer ce vendredi 24 juin 2005 sur la vague mythique de Saint-Leu. Plusieurs des grands noms du surf mondial, Kelly Slater, Luke Egan, Marcelo Nunes notamment ont "fait" le spectacle à fond pour le plus grand plaisir du public. La prestation du Réunionnais Frédéric Robin a été honorable. Si les vagues sont clémentes, la compétition se poursuivra ce samedi matin 25 juin
La houle a joué le jeu et les premières séries du Rip Curl Search ont pu commencer ce vendredi 24 juin 2005 sur la vague mythique de Saint-Leu. Plusieurs des grands noms du surf mondial, Kelly Slater, Luke Egan, Marcelo Nunes notamment ont "fait" le spectacle à fond pour le plus grand plaisir du public. La prestation du Réunionnais Frédéric Robin a été honorable. Si les vagues sont clémentes, la compétition se poursuivra ce samedi matin 25 juin
Jeudi, les organisateurs ont dû attendre jusqu'à 11 heures 40 pour lancer le premier tour de l'épreuve. Ce n'est en effet qu'en milieu de journée que la houle a consenti à entrer en jeu générant des vagues de 2 à 3 mètres de haut. Frédéric Robin, l'Australien Luke Hegan (qui est dans le peloton de tête du Top 44) et le Brésilien Marcelo Nunes étaient les premiers à se mettre à l'eau. "Je vais faire du mieux que je peux et surtout je vais me faire plaisir" avait souligné le Réunionnais lors de la conférence de presse annonçant le début du tournoi. Il a tenu parole. Le jeune Réunionnais a même été en tête de classement de sa série. Ce n'est que dans les dernières minutes du temps imparti pour chaque prestation (30 minutes) que le surfeur local a lâché prise, laissant la première place au Brésilien.

Niveau européen

"Frédéric Robin a le niveau d'un bon surfeur européen, mais il manque de compétition pour atteindre celui des meilleurs mondiaux" commente Nathalie Louant. Elle est en vacances à La Réunion au bon moment puisqu'elle est une amatrice éclairée de surf.
Au même titre que l'Australien, qui termine 3ème de la série, Frédéric Robin devra concourir pour le deuxième tour alors que le Brésilien - comme tous les vainqueurs de série -, rejoint directement le troisième tour de compétition.
L'Américain Tom Curren, l'Espagnol Pablo Gutierrez, l'Australien Nathan Hedge... se sont ensuite succédé sur les vagues. Le public a apprécié "Nous avons des très bonnes vagues et de bonnes séries. Le spectacle est de qualité" note Nathalie Louant. Elle avoue aussi que comme beaucoup d'autres spectateurs, elle attend impatiemment la prestation de Kelly Slater, plusieurs fois champion du monde et actuel numéro 1 du Top 44. Ses fans n'ont pas été déçus. L'Américain a surfé à son niveau, c'est-à-dire très bien.

Tom et Kelly à la guitare

Il a fait partie des dernières surfeurs à se mettre à l'eau. Compte tenu du retard pris en début de compétition, les 8 dernières séries (le premier tour en compte 16) a été repoussé à ce samedi matin. "Le spectacle devrait être encore plus beau puisque les vagues devraient être encore meilleures" prévoit Nathalie Louant.
À noter que ce samedi devrait être une grande date. En effet, outre la compétition à proprement parler, une soirée spéciale est prévue à partir de 18 heures au parc du 20 décembre (centre-ville de Saint Leu), Tom Curren et Kelly Slater viendront avec leur guitares jouer avec Salem Tradition. Firmin Viry et Kozeman Tidalons sont également programmés.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !