Grand raid 2006 :

Jacquerod et Delebarre vainqueurs


Publié / Actualisé
Ce vendredi 20 octobre 2006 à 21 heures 40, le Suisse Christophe Jacquerod (notre photo) et le Métropolitain Vincent Delebarre ont franchi main dans la main la ligne d'arrivée du Grand raid 2006. Ils ont remporté leur victoire 20 heures et 40 minutes après avoir quitté le Cap Méchant à Saint-Philippe (Sud). Le Réunionnais Wilfrid Oulédi se classe à la troisième place. Les trois hommes ont occupé l'avant scène dès le premier tiers de la course
Ce vendredi 20 octobre 2006 à 21 heures 40, le Suisse Christophe Jacquerod (notre photo) et le Métropolitain Vincent Delebarre ont franchi main dans la main la ligne d'arrivée du Grand raid 2006. Ils ont remporté leur victoire 20 heures et 40 minutes après avoir quitté le Cap Méchant à Saint-Philippe (Sud). Le Réunionnais Wilfrid Oulédi se classe à la troisième place. Les trois hommes ont occupé l'avant scène dès le premier tiers de la course

Jacquerod et Delebarre ex-æquo et Oulédi, c'est le trio vainqueur de la 14ème édition de la Diagonale des fous - surnommée ainsi car elle a la réputation d'être la course de montagne la plus difficile au monde. Occupant successivement la première place, les trois hommes ont couru dans un mouchoir de poche à partir de la montée vers le col du Taïbit. Les choses avaient commencé à se décanter sur le coteau de Kerveguen, lorsque Vincent Delebarre était parvenu à passer le Réunionnais Patrick Elisabeth qui menait la course depuis le départ du Cap Méchant. Talonné par Christophe Jacquerod et Wilfrid Oulédi, le coureur métropolitain parvenait toutefois à maintenir son avantage jusqu'à l'entrée du cirque de Mafate.

Sieste à Mafate

Mais Vincent Delebarre était victime d'un coup de fatigue peu de temps après. Épuisé, il assoupissait un instant à l'Îlet des orangers, cédant ainsi du terrain à Christophe Jacquerod et Wilfrid Oulédi. Lesquels ne se faisaient pas prier pour prendre le commandement des opérations. C'est ensuite dans un mouchoir de poche - parfois à peine séparés par une poignée de secondes -, que les deux hommes effectuaient le reste de la course.
Reposé par sa très courte sieste Vincent Delebarre revenait à leur contact à Deux Bras. Dès lors, le podium paraissait établi, la seule incertitude étant l'ordre dans lequel les trois compétiteurs franchiraient la ligne d'arrivée. C'est finalement le duo Jacquerod - Delebarre qui s'est imposé devant Wilfrid Oulédi.

Jeannick Séry vainqueur du Semi raid

Chez les femmes, à 21 heures, Corinne Favre, quasiment en tête depuis le départ de la course, était suivie à la sortie du cirque de Mafate par la métropolitaine Karine Herry, championne en titre de l'ultra trail du Mont Blanc.
Par ailleurs, le Réunionnais Jeannick Séry a remporté le Semi raid. Il a couvert le trajet Cilaos - Saint-Denis en 7 heures 32 minutes et 16 secondes. Jimmy Touneji et Jean-Denis Grondin occupent respectivement la 2ème et la 3ème place. La première féminine, Danielle Séroc termine 7ème à 19 minutes du premier.

2 200 concurrents

Rappelons qu'un peu plus de 2 200 raideurs ont pris le départ du Grand raid vendredi à 1 heure du matin au Cap Méchant (Saint-Philippe). Pour être classés, les raideurs ont jusqu'au dimanche 22 octobre à 16 heures pour franchir la ligne d'arrivée au stade de la Redoute.
En 2005, le Grand raid avait été remporté par Charles Fontaine. Il avait bouclé le parcours en 19 heures 49 minutes et 36 secondes

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !