5ème Réunion d'aventures :

Sybelles toujours en tête


Publié / Actualisé
C'est principalement dans la région du volcan que les concurrents du 5ème Réunion d'aventures se sont affrontés ce lundi 11 mai 2009 au cours de la deuxième journée du raid. Entre VTT et course d'orientation, l'équipe Sybelles s'est maintenue en tête du classement extrême. Les locaux de l'équipe Cilaos occupent la troisième place. Le Team Pedini Iret se positionne à la première place du classement Raider.
C'est principalement dans la région du volcan que les concurrents du 5ème Réunion d'aventures se sont affrontés ce lundi 11 mai 2009 au cours de la deuxième journée du raid. Entre VTT et course d'orientation, l'équipe Sybelles s'est maintenue en tête du classement extrême. Les locaux de l'équipe Cilaos occupent la troisième place. Le Team Pedini Iret se positionne à la première place du classement Raider.
Les équipes qui, dans leur grande majorité, avaient bivouaqué entre Cilaos et la Plaine des Cafres, enfourchaient leurs VTT dès l'aurore ce lundi matin pour un parcours de plus de cinquante kilomètres dans le relief volcanique. Le VTT faisait ensuite place à une longue et difficile marche-orientation. La course, scindée après les épreuves de dimanche en deux catégories, "extrême" et "raider", proposait une section commune passant par le rempart de la rivière de l'Est et le piton de l'Eau pour finir au pied du piton Doré.
L'équipe de tête les Sybelles a maintenu son leadership de bout en bout bien qu'elle ait enregistré, en fin de matinée, un retard d'une heure vingt minutes sur son planning initial et qu'elle ait achevé sa marche-orientation sous une pluie diluvienne. À 17h57, trois minutes avant l'heure limite arrêtant sur place toutes les équipes pour la nuit, elle atteignait le Piton Doré. Son avance pouvait être évaluée à plus de quatre heures.
Ses poursuivants, c'est-à-dire les équipes demeurant en catégorie extrême, sont au nombre de cinq. Très loin du leader, deux d'entre elles - une belge et une réunionnaise - se tiennent à quelques minutes. Ayant achevé le parcours VTT, elles ont entamé la marche-orientation et passent la nuit, aux abords du Piton de la Fournaise, dans la Plaine des Sables.
Le classement raider établi à la suite aux résultats de la veille compte dix équipes. La première, Peam Pedini-Iret, franco-italienne est en tête dans la Plaine des Sables. Deux équipes la suivent de très près alors que trois autres arrivent derrière à plus d'une demi-heure. Les quatre dernières équipes se classent plus loin. La moins bien placée d'entre-elle devrait intégrer la catégorie aventure comportant un programme moins lourd que celui des deux catégories supérieures.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !