Saint-Benoït - 4ème trophée régional handisport :

"Les handisportifs sont aussi en quête de performances"


Publié / Actualisé
Une soixantaine d'athlètes ont participé ce mercredi 19 janvier 2011 à Saint-Benoît à la 2ème journée du 4ème trophée régional handisport. Issus de différents clubs de l'île, les athlètes ont disputé une épreuve de biathlon sarbacane. Le nombre de participants est "la preuve que le handisport se développe de plus en plus à La Réunion" souligne Noël Thomas, président de Saint-Paul Handisport. Il se réjouit qu'une centaine de personnes soit venue encourager les handisportifs. Ce type de manifestation est "bénéfique" pour les athlètes porteurs de handicap, souligne-t-il. "Ils prennent conscience de leurs capacités. C'est une vraie fierté pour eux de réussir des challenges. Ils sont comme tout le monde, à la recherche de performances individuelles" ajoute le dirigeant sportif.
Une soixantaine d'athlètes ont participé ce mercredi 19 janvier 2011 à Saint-Benoît à la 2ème journée du 4ème trophée régional handisport. Issus de différents clubs de l'île, les athlètes ont disputé une épreuve de biathlon sarbacane. Le nombre de participants est "la preuve que le handisport se développe de plus en plus à La Réunion" souligne Noël Thomas, président de Saint-Paul Handisport. Il se réjouit qu'une centaine de personnes soit venue encourager les handisportifs. Ce type de manifestation est "bénéfique" pour les athlètes porteurs de handicap, souligne-t-il. "Ils prennent conscience de leurs capacités. C'est une vraie fierté pour eux de réussir des challenges. Ils sont comme tout le monde, à la recherche de performances individuelles" ajoute le dirigeant sportif.
Autre preuve de l'intérêt que suscite ces épreuves sportives, l'allongement de la durée des compétitions. Les précédents trophées se déroulaient sur une journée. Organisé par Saint-Paul Handisports, Handisport Saint-Benoît et Handi Bouchon Réunion, celui de 2011 se dispute sur 3 journées. "L'événement attire de plus en plus de monde. Nous avons préféré l'étaler sur 3 jours afin qu'un maximum de sportifs puisse y participer et s'initier aux autres activités", justifie Noël Thomas.

L'épreuve reine de la manifestation, ce mercredi, était le biathlon sarbacane. Le principe de cette discipline consiste à effectuer un parcours de 40 mètres, jalonné de portes à franchir en slalom en un minimum de temps. Il faut parcourir 20 mètres, envoyer 3 projectiles à l'aide d'une sarbacane dans une cible en cherchant à faire un maximum de points puis parcourir à nouveau 20 mètres. C'est Catherine Fontaine du club handisport de Saint-Benoit qui a obtenu la meilleure note de la compétition, devançant Géraldine Adolphe (Saint-Benoit 2) et Chloë Picardo (Saint-Paul).

D'autres épreuves, d'initiation cette fois, ont été proposées au public notamment la boccia (une sorte de pétanque), le bowling, la fléchette pendulaire (une sorte de jeux de fléchettes "à la verticale") ou encore le tir à la carabine laser. "C'est la première fois qu'on en proposait à La Réunion", insiste Noël Thomas.

La prochaine journée du trophée régional aura lieu après les championnats de France. "On essaiera de caler ce rendez-vous, pendant les vacances de mars ou de mai", termine Noël Thomas.

Samuel Irlepenne pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !