Foot - Les Kréopolitains vaincus aux tirs au but :

Les Bafana Bafana reviennent de loin


Publié / Actualisé
Soirée exceptionnelle au petit Stade de l'Est ce dimanche 12 juin 2011. L'équipe nationale sud-africaine, les Bafana Bafana, a remporté le Trophée de la Ville de Saint-Denis face aux Kréopolitains par 4 tirs au but à 2 (3 à 3 à la fin du temps règlementaire) au terme d'un match spectaculaire et plein de rebondissements. Le tout sous une pluie battante
Soirée exceptionnelle au petit Stade de l'Est ce dimanche 12 juin 2011. L'équipe nationale sud-africaine, les Bafana Bafana, a remporté le Trophée de la Ville de Saint-Denis face aux Kréopolitains par 4 tirs au but à 2 (3 à 3 à la fin du temps règlementaire) au terme d'un match spectaculaire et plein de rebondissements. Le tout sous une pluie battante
Il aura donc fallu attendre les tirs au but pour connaître le vainqueur de ce match. Pourtant, après 60 minutes de jeu, le match semblait gagner pour les Kréopolitains qui menaient alors par 3 à 0.

Dès l'entame du match, les Réunionnais ont montré qu'ils ne fallait pas les sous estimer. Dès la première minute, les Kréopolitains ont alerté le gardien sud-africain. Puis durant toute la première mi-temps, les Réunionnais ont joué dans le camp des Bafana Bafana. Les rares incursions sud-africaines n'ont pas inquiété Zacharie Boucher, le gardien Kréopolitain.

Ce pressing réunionnais a payé à la 35ème minute d'abord. Guillaume Hoarau a été fauché dans la surface de réparation. L'arbitre a donc accordé un penalty contesté par les Bafana mais l'homme en noir n'a pas bronché. C'est Trémoulinas qui a pris la responsabilité de le tirer. Il a pris son élan et a frappé, mais le ballon a touché la barre transversale et est revenu sur le terrain. Le public était stupéfait. Mais pas le temps de s'attarder sur cette action puisque les Kréopolitains étaient déjà repartis à l'attaque. Dans un cafouillage total, Benoît Trémoulinas est parvenu à s'emparer du ballon et à l'envoyer en pleine lucarne, hors de portée du gardien. Il exulte, les spectateurs aussi. Les Kréopolitains mènent 1 à 0 (38ème). C'est sur ce score que les deux équipes ont regagné les vestiaires à la mi-temps.

Le début de la seconde mi-temps a été plus équilibré. Les attaques sud-africaines ont été plus nombreuses. Les Kréopolitains étaient aussi efficaces que durant la première mi-temps. Guillaume Hoarau a ainsi parfaitement exploiter une erreur de la défense des Bafana à la 53ème minute. C'est sur ce but que l'attaquant du PSG a été remplacé, sous les acclamations du public, par William Gros.

C'est ce William Gros qui a enfoncé le clou en marquant le 3ème but des Kréopolitains à la 67ème minute. Les Réunionnais menaient par 3 buts à 0 et le public était alors convaincu de la victoire des locaux. On entendait déjà les spectateurs entonner le célèbre "et 1... et 2... et 3 ... 0" chanté lors de la victoire de l'équipe de France 98 en finale de la Coupe du Monde face au Brésil.

C'est à ce moment là que les Bafana on décidé de faire déchanter le public réunionnais, notamment grâce à un coaching gagnant de leur sélectionneur, Simon Ngomane. D'abord à la 65ème minute, Mxolisi Gumede, qui venait d'entrer en jeu, a marqué un premier but sur un tir dans la surface de réparation. Une minute plus tard, Nhlakanipho Mkhwanazi a doublé la marque grâce à un puissant tir à 25 mètres des buts. Les Sud-Africains n'étaient alors mené que d'un petit but (3 à 2) et les Réunionnais espéraient pouvoir maintenir cet écart jusqu'au coup de sifflet final. C'était sans compter sur un but de la tête d'Humphrey Khoza, fraichement entré sur le terrain, qui a anéanti les espoirs des Kréopolitains.

Ces derniers ont tenté jusqu'au bout d'arracher la victoire, mais en vain, ils se sont heurtés à un grand Jacob Mokhasi, le gardien des Bafana Bafana. C'est lui qui a fait la différence lors de la séance des tirs au but, arrêtant 2 des 4 tirs des Kréopolitains. Résultat, l'Afrique du Sud a remporté le Trophée de la Ville de Saint-Denis par 4 tirs au but à 2 et a tenu son rang de sélection nationale. Les Kréopolitains ont quant à eux offert un beau spectacle et ont montré qu'ils étaient capables de faire vaciller une équipe nationale.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !