Sports :

Le 7ème Réunion d'Aventures annulé


Publié / Actualisé
Le 7ème Réunion d'Aventures n'aura pas lieu. Programmé en mai 2014, le ce raid de "tous les extrêmes" a été annulé faute de participation financière de l'IRT (Ile de La Réunion Tourisme). "Nous ne pouvons en aucun cas continuer à organiser cet évènement sans le soutien de l'IRT, car nous ne pouvons faire porter tout le poids financier sur les sponsors privés", indique, dans un communiqué, Gérard Fusil, organisateur de l'événement. Toutefois, ce dernier précise "étudier une proposition qui nous est faite pour une autre destination". Nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo D.R)
Le 7ème Réunion d'Aventures n'aura pas lieu. Programmé en mai 2014, le ce raid de "tous les extrêmes" a été annulé faute de participation financière de l'IRT (Ile de La Réunion Tourisme). "Nous ne pouvons en aucun cas continuer à organiser cet évènement sans le soutien de l'IRT, car nous ne pouvons faire porter tout le poids financier sur les sponsors privés", indique, dans un communiqué, Gérard Fusil, organisateur de l'événement. Toutefois, ce dernier précise "étudier une proposition qui nous est faite pour une autre destination". Nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo D.R)

“La septième édition de "Réunion d’Aventures" l’un  des plus emblématiques raid-nature-aventure  internationaux, ne verra pas le jour.  La société GFmedia se voit dans l’impossibilité de l’organiser en mai 2014 sur l’Île de La Réunion comme programmé initialement en raison du forfait de "l’Ile de la Réunion Tourisme", principal bénéficiaire de cette organisation, et contributeur indispensable.

"Nous avons eu une réponse négative de Madame Jacqueline Farreyrol au printemps dernier, mais nous avons voulu insister car nous ne pensions pas possible que l’organisme dont le rôle principal est de développer le tourisme à La Réunion se prive d’un outil aussi pertinent à un moment où l’attrait de l’île est fragilisé - à tort - par les accidents dus aux requins", précise l’organisateur Gérard Fusil.

Chaque édition de "Réunion d’Aventures" a en effet pu montrer à travers notamment toutes les chaînes de télévision nationales et de nombreuses chaînes européennes que l’île de La Réunion permet d’innombrables pratiques sportives et touristiques sans danger dans un cadre sublime. Réunion d’Aventures a toujours amené un retour sur investissement considérable et les professionnels du tourisme en sont conscients.

Réunion d’Aventures a été initié en 2003 par le père du fameux Raid Gauloises, de l’Elf Authentique Aventure, et de plusieurs autres grands raids nature de notoriété internationale, avec l’appui du Comité  du Tourisme de la Réunion alors présidé par Jacquet HOARAU.

Grâce au sponsoring de plusieurs sociétés privées, la participation financière publique par le CTR puis par l’IRT a été limité à une aide à la médiatisation de l’évènement, et donc de "La Réunion", avec un retour sur investissement remarquable de 10 pour 1 minimum !

Cette participation de l’IRT n’a jamais été revalorisée en 10 ans. "Nous ne pouvons en aucun cas continuer à organiser cet évènement sans le soutien de l’IRT, car nous ne pouvons faire porter tout le poids  financier sur les sponsors privés tels que Orange, Mini, Corsairfly ou Réunion Première qui se sont déjà beaucoup engagés au profit du développement de La Réunion. Nous sommes désolés pour les nombreux concurrents qui s’étaient déjà inscrits pour l’année prochaine mais nous sommes en train d’étudier une proposition qui nous est faite pour une autre destination qui les séduira également. Le raid nature aventure est en plein redéploiement. Nous n’allons pas renoncer à y apporter notre expérience", précise Gérard Fusil.”

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)