Portrait - La multiple championne de trail revient sur sa carrière :

Marcelle Puy : "j'ai réussi ma vie grâce au sport"


Publié / Actualisé
Amateurs ou non de course de montagne, nombreux sont ceux qui connaissent Marcelle Puy la sportive. 5 Grand Raid et de multiples courses locales à son palmarès, moins connaissent Marcelle Puy, la femme, et la maman. Dans un entretien, celle qui s'entraîne aujourd'hui pour le départ du Grand Raid 2016, revient sur son abandon lors de la Diagonale des fous en 2014, mais également sur l'éducation de ses enfants, une des choses les plus importantes de sa vie.
Amateurs ou non de course de montagne, nombreux sont ceux qui connaissent Marcelle Puy la sportive. 5 Grand Raid et de multiples courses locales à son palmarès, moins connaissent Marcelle Puy, la femme, et la maman. Dans un entretien, celle qui s'entraîne aujourd'hui pour le départ du Grand Raid 2016, revient sur son abandon lors de la Diagonale des fous en 2014, mais également sur l'éducation de ses enfants, une des choses les plus importantes de sa vie.

La carrière de Marcelle Puy a plus été faite de hauts que de bas. Dès le collège, la championne a commencé le sport. Elle y excellait mais n'imaginait pas encore le parcours qu'elle mènerait sur les sentiers de La Réunion et d'ailleurs. A l'âge de 20 ans, elle s'inscrit au club de course à pied de la Possession et ne s'arrête plus courir. "L'envie de la montagne est venue après la naissance de mon garçon, en 1995. Le paysage, être en montagne, c'est l'instant que j'aime le plus. Découvrir les cirques, c'est fabuleux" confie-t-elle en entretien.

C'est alors que le sport devient sa drogue, sa façon à elle de donner un sens à sa vie. Elle doit à la course sa réussite professionnelle, et son courage pour élever ses deux garçons seules. Pourtant, les débuts n'ont pas été simples pour celle qui cumule les victoires. "Dans le passé, les gens que je fréquentais me demandaient "pourquoi tu cours ? Tu n'as pas de travail, tu n'as rien", mais moi j'aimais tellement le sport que je courrais pour moi. Aujourd'hui la récompense est là, j'ai réussi ma vie grâce au sport" explique t-elle, émue.

Enfin, comme toutes les sportives de haut niveau, Marcelle Puy compte des fiertés et des regrets. La chose qu'elle estime avoir fait de mieux est "de n'avoir compté que sur [elle]-même pour élever [ses] deux enfants, de les mettre à l'abri du besoin et de leur inculquer le respect". Fière de son parcours professionnel et sportif, elle remercie aujourd'hui les gens qui l'on accompagné pour qu'elle devienne la femme qu'elle est aujourd'hui.

A 46 ans, la Possessionnaise revient également sur le Grand Raid 2014, qui a marqué sa carrière d'un regret. Celui d'avoir abandonné la course à cause d'une blessure à la cheville vieille de deux ans, dont elle n'a pu s'affranchir pendant la course. "Je n'ai jamais abandonné de course dans ma carrière sportive, c'était la première fois. Mon grand regret était pour les Réunionnais ce jour-là, tout le monde attendait tellement Marcelle Puy, mais la blessure était là… Mon grand regret était pour la population et mon sponsor" raconte la Raideuse.

Aujourd'hui, l'heure est à l'entraînement puisque Marcelle Puy sera au départ du Grand Raid 2016 en octobre prochain. Plusieurs projets sont en cours "si tout va bien", comme "un World Tour en métropole et en Italie ainsi que d'autres courses à La Réunion". Enfin, pour celles et ceux qui penseraient que les femmes au départ de la Diagonale des fous serait une folie, celle qui l'a gagné cinq fois pense que "la femme est capable de tout autant que les hommes. Il suffit de s'en donner les moyens, et d'en avoir envie" termine-t-elle.

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Michel, Posté
malheureusement la mère de Marcelle PUY est décédé ,je suis michel Koerckel le père de sa soeur;;;;;;;;;je leurs envoie mes sincères condoléances
Michel le père de sa belle soeur
Zagoule, Posté
Courage Ma belle Marcelle on est avec toi et on est fier de toi ti kafrine bisous
Lafouine, Posté
Bertrand , on compte sur toi pour inscrire et suivre Marcelle sur quelques ultras du circuit mondial (avec Freddy) !
Teddy, Posté
Bravo Marcelle femme de coeur de courage et totalement accessible
BRAVO