MENU

Biarritz - Championnats de France de surf :

[VIDEO] La Réunionnaise Cannelle Bulard couronnée


Posté par
C'est lors de la 7èe journée de ces championnats de France de surf, qui se déroulent à Biarritz que la Réunionnaise Cannelle Bulard a été sacré championne et remporte un troisième titre national. "A la retraite" depuis trois ans pour effectuer ses études de kinésithérapie, l'athlète, de retour à l'eau, rafle le titre de peu face à la Landaise, Alizé Arnaud. elle allonge son palmarès après avoir été championne de France à Hossegor il y a deux ans, et championne du monde junior et Open en 2011. (Photo Guillaume Arrieta - vidéo : FFS)
C'est lors de la 7èe journée de ces championnats de France de surf, qui se déroulent à Biarritz que la Réunionnaise Cannelle Bulard a été sacré championne et remporte un troisième titre national. "A la retraite" depuis trois ans pour effectuer ses études de kinésithérapie, l'athlète, de retour à l'eau, rafle le titre de peu face à la Landaise, Alizé Arnaud. elle allonge son palmarès après avoir été championne de France à Hossegor il y a deux ans, et championne du monde junior et Open en 2011. (Photo Guillaume Arrieta - vidéo : FFS)

C'est un retour réussi que signe Cannelle Bulard dans les eaux de Biarritz, lors de la 7e journée des championnats de France de surf.

"En demi-finale, elle s’est qualifiée d’extrême justesse devant Maud Le Car, en se faufilant dans le sillage d’Alizé Arnaud. La Landaise faisait alors figure de favorite pour l’obtention de son premier titre national mais Bulard aura été la plus active en trouvant deux vagues à meilleure potentiel pour aller chercher la couronne qu’elle avait abandonné à Justine Dupont l’an dernier" écrit la Fédération française de surf sur son site internet.

"Alors que le brouillard se levait enfin sur Biarritz, le clan réunionnais pouvait exulter en portant sa championne en triomphe" souligne la FFS.

"Je suis super contente, ça me fait trop plaisir ! C’est tellement bon de gagner ! Il y avait de grands noms cette année : Alizé Arnaud, Ana Morau, Maud Le Car et Juliette Brice qui a tellement progressé. Bien sûr, je venais pour gagner. Je m’étais entraînée pour ça. A La Réunion, je surfe désormais avec les vigies requins. On a fait des séries de 20 minutes, en prenant deux vagues, sans tomber. C’était compliqué cette reprise. Mais ça me manquait trop" a exprimé Cannelle Bulard à la FFS.

"Et pourtant, ici, ça a été vraiment compliqué. Ça a été très dur dès la première série ce matin. J’étais 5e et heureusement je prends deux vagues sur la fin et je me qualifie. C’est vrai que le physique, il n’est plus vraiment là. Je m’entraîne, je cours, mais ce n’est pas ça. Là, j’étais à bout de souffle (rire). Et contente que ce soit fini. La finale ? J’ai eu de la chance de prendre très vite une bonne vague. Toute l’équipe qui était sur la plage m’a encouragé, et je suis remontée très vite et j’ai pu prendre une super vague. L’océan a été avec moi, il n’y en a plus eu après..." ajoute-t-elle.

"Je suis rentrée à La Réunion en avril, j’ai décidé de ne plus aller surfer, ce n’était pas possible. J’avais trop peur. Je me suis remise à l’eau en juin. Je n’ai pas été un exemple car je suis allée surfer à St Leu. Et puis il y a eu une attaque en août sur ce spot et j’ai décidé d’arrêter totalement. J’avais peur mais j’étais de mauvaise humeur. J’étais sceptique d’aller surfer avec les vigies requins. On m’a encouragé à y aller et je me suis rendue compte que c’était vraiment top !" reconnaît la championne.

"On est de plus en plus soudée avec les Réunionnais. J’espère qu’un jour, tout reviendra comme avant. J’aime le surf, j’aime l’océan, j’espère qu’un jour, on pourra de nouveau partager le surf avec de gentils requins. Si, il y a 3 ans, on m’avait dit que je referais de la compétition et que j’en gagnerais, j’aurais vraiment dit non. La compèt me manque. Je ne vibre plus sauf quand je surfe. Si tout se passe bien, je suis diplômée en juin (kinésithérapeute, ndlr). Pourquoi ne pas reprendre le QS la saison prochaine ? Quand je vois Johanne (Defay) surfer, j’adore ! Elle me donne envie. Pauline (Ado) qui va se qualifier, Justine (dupont) qui va le faire aussi. Les Françaises sont là ! Et j’aimerais bien faire partie de ces Françaises."

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !