Le match est prévu ce dimanche soir :

Ligue 1 : le choc OM-PSG sans les supporters parisiens


Publié / Actualisé
Pour le premier Classico au Vélodrome, depuis l'arrivée de Franck McCourt, les supporters parisiens seront, ce dimanche, interdits de stade, mettant en exergue une nouvelle fois cette rivalité au passé tumultueux. (Photo AFP)
Pour le premier Classico au Vélodrome, depuis l'arrivée de Franck McCourt, les supporters parisiens seront, ce dimanche, interdits de stade, mettant en exergue une nouvelle fois cette rivalité au passé tumultueux. (Photo AFP)

Rencontre phare du championnat de France, OM-PSG divise toujours les Réunionnais même si on est désormais bien loin de la haine connue par le passé. L’arrivée des millions qataris et les échecs sportifs de Marseille expliquent cela. Pacifiés et strictement encadrés par le club depuis le plan Leproux, l’interdiction de stade des Ultras parisiens en devient presque anachronique comme l’atteste Didier Pardoen, supporter marseillais invétéré et gérant du bar Saint Hubert à Saint-Denis.

Le doute planait depuis quelques temps mais le préfet de police des Bouches-du- Rhône, Laurent Nunez a tranché dans le vif en refusant l’accès du stade Vélodrome aux supporters parisiens pour le choc de la 27 ème journée de Ligue 1, OM-PSG. "En raison d’un risque trop grand de troubles à l’ordre public", Monsieur Nunez anticipe l’arrêté d’interdiction de déplacements des Ultras parisiens que le ministère de l’Intérieur compte prendre d’après le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet. Invoquant les mêmes raisons, il évoque l’état d’urgence du pays, rendant ainsi difficile la sécurité autour de l’enceinte phocéenne.

Malgré tout, l’enthousiasme est à son comble du côté de la Cannebière avec déjà 62 000 tickets vendus, se rapprochant du record d’influence de 65 148, atteint également lors d’un Classico, en avril 2016. Avec l’arrivée de l’investisseur américain et de sa star réunionnaise, Dimitri Payet, la célèbre folie marseillaise semble bien être de retour… avec ou sans les supporters parisiens.

cl/ www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !