MENU

Sports - Fita star olympique et fédéral :

Tir à l'arc - Des flèches au Port


Posté par
C'est un sport dont on ne parle que très peu dans les médias et pourtant on compte 6 clubs sur l'île et 377 licenciés, dont 11 arbitres et une vingtaine d'entraineurs, avec une compétition tous les 15 jours sur l'année. Et les choses devraient aller encore mieux dans les mois à venir car Odile Valour, présidente des Archers Portois et Vice Présidente du comité régional, vient d'être élue au sein de la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération et s'occupera de la Commission de l'Outre-Mer.
C'est un sport dont on ne parle que très peu dans les médias et pourtant on compte 6 clubs sur l'île et 377 licenciés, dont 11 arbitres et une vingtaine d'entraineurs, avec une compétition tous les 15 jours sur l'année. Et les choses devraient aller encore mieux dans les mois à venir car Odile Valour, présidente des Archers Portois et Vice Présidente du comité régional, vient d'être élue au sein de la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération et s'occupera de la Commission de l'Outre-Mer.

Parmi ses missions, deux se dégagent: créer un centre d'entrainement de haut niveau à la Réunion et organiser une coupe de Dom Tom à Paris. Au plan local, 3 athlètes réunionnais figurent aujourd'hui sur les listes ministérielles de haut niveau (2 filles de Saint-Denis qui s'entrainent au pôle France de Bordeaux, 1 minime du Port) et représentent La Réunion au plus haut niveau.

Certains de ces sportifs étaient réunis ce dimanche 30 avril 2017. En effet, ils étaient 45 tireurs dont 30 jeunes sur le terrain de tir du Port pour disputer l'unique Fita Star de la saison, mais aussi un tir olympique qui ouvre les qualificatins pour les championnats de France et un tir fédéral pour le côté loisir.

S'il est rare d'assister à des compétition Fita Star (1 à La Réunion et 4 en métropole seulement), c'est parce que l'épreuve est exigente: les archers doivent tirer les 4 distances (90/70/50/30m pour les messieurs et 70/60/50/30m pour les dames) dans la journée. Et l'on conçoit tout à fait qu'il n'est pas aisé de tirer sur une cible à 90 mètres...

Néanmoins, la ligue en organise une par an car c'est la seule compétiton reconnue par la fédération internationale. Dimanhce, sur cette épreuve, Béatrice Lauret (Saint-Gilles) et Florian Sellom (Saint-André) se sont illustrés parmi les 10 titeurs engagés.

Sur le tir olympique, qui est le plus populaire, ils étaient 22 engagés: Lily Le Mellec s'est illustrée en benjamines (30m), Hanna Belloc (St Denis) et Pierre Hoareau (Port) en minimes (40m), Camille Dufournier (St Denis) et Tariq Earally (St André) en cadets (60m), puis Dominique Beal (Saint-Pierre) et Marc Magi (Saint-Denis) en vétérans (70m). Au final, ils devraient être une dizaine toutes catégories confondues, à représenter la Réunion aux prochains championnats de France.

Enfin, sur le tir fédéral ils étaient également 22 inscrits, des benjamins aux vétérans avec des arcs classiques ou à poulies. Un bon entrainement avant la coupe de la Réunion programmée pour ce dimanche 7 mai à Saint-Denis, où les adultes (à partir de cadets) évolueront sur des tirs à 50m et les jeunes sur des tirs à 30m.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !