[VIDEO] Biarritz : Suivez le troisième jour de compétition en direct (actualisé) :

[LIVE] World Surfing Games : Johanne Defay vice-championne du monde


Publié / Actualisé
Ce lundi 22 mai 2017 s'entame la troisième journée des mondiaux de surf amateurs à Biarritz. C'est sur la côte Atlantique que se déroule la finale des World Surfing Games. La surfeuse réunionnaise Johanne Defay, 23 ans, 4e mondiale, s'incline en finale face à la Métropolitaine Pauline Ado, 26 ans, et prend le titre de vice-championne du monde. Le reste de la compétition est à suivre en direct ci-après.
Ce lundi 22 mai 2017 s'entame la troisième journée des mondiaux de surf amateurs à Biarritz. C'est sur la côte Atlantique que se déroule la finale des World Surfing Games. La surfeuse réunionnaise Johanne Defay, 23 ans, 4e mondiale, s'incline en finale face à la Métropolitaine Pauline Ado, 26 ans, et prend le titre de vice-championne du monde. Le reste de la compétition est à suivre en direct ci-après.

 

Toutes les images en vidéo

 

Carton plein donc pour les Françaises ! Avec 12,17 points sur ses deux meilleures vagues, Ado, originaire d'Hendaye, a réalisé le meilleur score de la finale sur le spot de la Grande Plage de Biarritz, devant la Réunionnaise Defay, âgée pour sa part de 23 ans (10,43 points). Dans des conditions de vagues assez justes, les deux Françaises ont survolé cette finale, les autres participantes, la Costaricaine Leilani McGonagle (3e) et la Sud-Africaine Bianca Buitendag (4e) ayant récolté 8,4 points et 7,47 points.

A sa sortie de l'eau, Ado, qui vient de faire son retour cette saison au sein de l'élite du surf féminin professionnel, a été portée en triomphe par ses coéquipiers de l'équipe de France. "C'est trop génial que Johanne et moi arrivions première et deuxième. Je suis si contente pour l'équipe", a-t-elle déclaré.
Ces Championnats du monde, qui se tiennent jusqu'au dimanche 28 mai, sont les premiers depuis l'entrée du surf aux jeux Olympiques, décidée en août 2016 et qui se fera aux JO de Tokyo en 2020.

Ils ont lieu toutefois sans les superstars de la discipline, prises par le circuit professionnel. L'équipe de France, qui surfe à domicile, a toutefois joué le jeu en envoyant ses meilleurs représentants comme Defay (4e du circuit professionnel) et Ado (17e), ainsi que Jérémy Florès et Joan Duru chez les hommes.
Les filles devaient absolument terminer leur compétition lundi pour pouvoir enchaîner sur une étape du circuit pro dans les Iles Fidji.

www.ipreunion.com avec l'AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !